Ultimate magazine theme for WordPress.

Pour Fodé Oussou Fofana, le ministre Damantang Camara ne sait pas ‘’beaucoup mentir’’

0

[dropcap]L[/dropcap]es acteurs politiques guinéens donnent de plus en plus raison à Philippe Van Dame, ancien chef de la Délégation de l’Union européenne en Guinée. En fin de mandat à Conakry, le diplomate déplorait à quelques jours de son départ pour Harare le bas niveau du débat politique en Guinée.

fode oussouLors de l’assemblée générale de l’UFDG samedi à la Minière, le vice-président du parti a lancé des piques à l’endroit des autorités et de trois ministres en particulier. S’exprimant sur la cacophonie autour du document annexe des accords du 03 juillet, Fodé Oussou Fofana affirme que la Guinée est devenue aujourd’hui la risée du monde entier.

Selon lui, les accords du 03 juillet ont été discutés et acceptés par toutes les parties prenantes au dialogue. ‘’Devant la communauté internationale, on a parlé des élections législatives mais aussi d’élections communales. On s’est mis d’accord là-dessus et tout était clair’’, estime-t-il.

‘’On s’est dit que ce n’était pas la peine de signer sur une même feuille les accords pour les législatives et pour les communales. Nous avons donc eu l’annexe du 08 juillet signé par les deux facilitateurs nationaux et le représentant des Nations Unies. Aujourd’hui, le gouvernement ne se gène pas de voir les ambassadeurs de France, des Etats-Unis pour dire qu’il n’a pas signé. C’est une honte !’’, s’exclame Fodé Oussou Fofana.

Le vice-président de l’UFDG dit avoir la ferme conviction que les autorités sont dans une panique totale. ‘’Si les élections sont transparentes, Alpha Condé n’aura même pas 10%’’, indique-t-il aux militants du parti.  ‘’Le ministre Damantang, c’est quelqu’un de respectable. Il ne sait pas mentir beaucoup. On lui a dit de mentir, mais on ne l’a suffisamment préparé. Il est donc allé à côté de la plaque’’, ironise M. Fofana.

‘’On a dit donc Damantang de quitter on va envoyer quelqu’un d’autre. Mais celui qu’on a envoyé a un problème fondamental avec le cinquantenaire. Vous connaissez (Moustapha) Naité avec son problème. Ce n’est pas encore réglé’’, enchaîne-t-il avec les piques.

‘’Maintenant on nous amène (Loucény) Fall, le ministre des affaires étrangères.   Quand lui il jure, je ne crois en rien. Parce que je ne sais même pas sur quoi il jure. Il va jurer sur le Coran ou sur la Bible ? Moi je ne le sais pas. Si Fall dit qu’on n’a jamais parlé d’élections communales, c’est grave pour le pays’’, déplore l’opposant au régime d’Alpha Condé.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info