Ultimate magazine theme for WordPress.

Pour une nouvelle Guinée

0

13428032_10210057405659692_7203360861640205533_n[dropcap]L[/dropcap]a Guinée ne pourra se construire sans notre engagement total à vouloir changer le pays. Nous ne devons pas rester les bras croisés à attendre l’homme providence pour nous sortir de ces ténèbres dans lesquels nous sommes plongés.

Nous avons en nous la force et les moyens de changer nos conditions, mais nous devons avoir le courage de vouloir changer et ne pas avoir peur d’essayer avec du nouveau. Nous ne pouvons pas laisser le choix à ceux qui nous ont déçus de continuer à définir notre futur. Ils ont essayé et ils ont échoué et à moins qu’ils n’aient pris conscience de leurs échecs, comment pouvons-nous leur permettre de nous enfoncer davantage ?

 Il y a presque 60 ans maintenant depuis que la Guinée a eu son indépendance et pour une grande partie de cette période postcoloniale, nous avons été dirigés par les mêmes individus. À travers leur gestion, il nous est clair que dans leur mentalité, la République n’est pas une chose commune au service de laquelle ils doivent être. Pour eux, la République est plutôt la chose dont il faut se servir pour s’enrichir et asservir le peuple. L’Etat au lieu de créer les conditions favorisant le progrès social et économique est devenu plutôt un fardeau, un obstacle à l’émancipation socioéconomique de la population.

Quoiqu’on veuille dire, il est indéniable que le Guinéen travaille et travaille durement pour sa subsistance et celle de sa famille mais c’est l’Etat qui est devenu le fardeau qui l’écrase. Par conséquent, nous, peuple meurtri de ce pays, nous devons réclamer le pouvoir et s’il le faut, l’arracher pour le mettre à notre service, au service de la nouvelle génération, celle du futur. Nous représentons le lendemain de ce pays, par conséquent, nous ne devrons plus nous contenter du peu lorsqu’on a droit à plus. Nous ne devrions plus permettre à ceux qui ont mangé leur plat, de venir manger notre plat et celui de nos enfants.

L’argent et les ressources de l’Etat, appartiennent au peuple. Ceux à qui nous avons confié la gestion de ce pays, ne devraient le faire que pour nous et en notre nom. Par conséquent, ils nous doivent des comptes de leur gestion car nous sommes leurs employeurs et devrons exiger d’eux qu’ils nous rendent ces comptes. La gouvernance politique d’aujourd’hui a montré ses limites et à moins que nous ne voulions être sa complice, elle devrait être débarquée et remplacée par des hommes et des femmes intègres et dynamiques de la nouvelle génération. Notre futur en dépend !

J’invite tous ceux qui sont à l’aube ou au crépuscule de leur jeunesse et même ceux de nos aînés qui sont inquiets pour le futur et qui ont le souci de l’héritage qu’ils laisseront à leurs enfants et à leurs petits-enfants, de se joindre à nous. C’est la masse populaire qui donne la force à un parti ou à un mouvement. Donc rejoignons les partis de demain, les partis de la Jeunesse et du futur.

Quant à moi, j’ai choisi de mener désormais ce combat aux côtés des NFD (Nouvelles Forces Démocratiques). Ce parti qui avec son actuel Président, Mouctar Diallo, a été sous une forme ou une autre fortement impliqué dans les luttes contre la dictature et pour l’instauration d’une culture démocratique dans notre pays. Que ce soient les évènements de janvier 2007, du 28 septembre 2009 ou de toutes les manifestations politiques survenues depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir en 2010, il a été à l’avant-garde de tous ces combats politiques qui ont conduit à l’amorçage de la démocratie dans notre pays.

Le  leadership des NFD s’engage à continuer le combat pour la construction d’une Guinée nouvelle. Une Guinée où ton origine ou celle de tes parents, ton nom de famille ou tes possessions matérielles ne détermineront pas le traitement que tu recevras de la part de l’Etat. Une Guinée ou chacun sera récompensé en fonction de ses efforts et non par l’étendue de ses relations.  Une Guinée ou chacun sera placé et jugé en fonction de ses compétences et non par son origine. Bref, une Guinée nouvelle avec une identité nationale commune ou chaque citoyen se définira beaucoup plus par son appartenance à une Nation qu’à une ethnie ou une région. Si vous croyez que cette Guinée est encore possible, joignez-vous à nous et ensemble construisons la nouvelle nation guinéenne.

Notre futur en dépend!

Vive la Jeunesse et les Générations Conscientes

Que le Tout-Puissant bénisse La Guinée.

Abdoulaye BARRY
BEN NFD
Portland, OR USA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info