Ultimate magazine theme for WordPress.

Procès du 28 septembre : reprise des audiences à huis clos pour des victimes de viol

0

Deux semaines après la reprise du procès sur les événements du 28 septembre 2009, les audiences à huis clos ont repris à la demande de victimes de viol qui ont souhaité faire leurs dépositions à l’abri des micros et caméras. Les hommes de médias ont été priés de quitter la salle.

Ce mardi 24 octobre 2023, après le passage de Mamoudou Diallo qui a perdu son fils Alpha Oumar Diallo et Thierno Hassane Sow qui a perdu son frère Souleymane Sow, une dame s’est présentée à la barre pour raconter son vécu au stade du 28 septembre.

Après avoir décliné son identité, la dame en question a commencé par remercier le Dr Denis Mukwege, chirurgien gynécologue congolais de renommée mondiale, surnommé ‘’l’homme qui répare les femmes’’.

Par la suite, le juge Ibrahima Sory II Tounkara s’est rendu compte que le dossier de la dame concerne une affaire de viol.  Il a immédiatement suspendu son intervention pour demander l’avis de ses conseils.

‘’A moins qu’elle ne souhaite parler à l’audience publique, elle ne peut pas être entendue’’, a indiqué le juge qui a ordonné la suspension d’audience pour quelques minutes avant d’appeler une autre victime à venir témoigner.

Après le témoignage de Mamadou Bobo Diallo qui a déclaré avoir été victime de bastonnade au camp Alpha Yaya Diallo, le juge Tounkara constntant qu’il n y a plus de victime concernés par l’audience publique, a ordonné le huis-clos pour la suite du procès.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info