Ultimate magazine theme for WordPress.

Projet ‘’Un tailleur, une machine’’ : le ministre Naité brise le silence et apporte des précisions

5

naite_2[dropcap]F[/dropcap]ace au tollé provoqué par la diffusion de l’information sur le projet ‘’Un tailleur, une machine’’, le ministre de la jeunesse Moustapha Naité s’est invité  dimanche dans ‘Terrain politique’ pour apporter ses précisions sur cette initiative présidentielle exécutée par son département.

Selon le ministre Naité, il s’agit d’un projet d’apprentissage et d’incubation des métiers de la confection qui sera exécuté dans un centre de formation sis à la Maison des jeunes de Taouyah, dans la commune de Ratoma.

‘’Le partenariat est déjà scellé. Nous allons mettre ce centre en place où il y aura une centaine de machines pour des jeunes, déjà couturiers être recrutés, viendront apprendre. Ils ont besoin d’être mieux outillés’’, précise Moustapha Naité dans cette émission dominicale diffusée chez nos confrères de Sabari Fm.

Il sera question de former 100 jeunes pendant une période de 4 mois aux techniques modernes de la confection. La première année du projet insérera 300 jeunes.

‘’Aujourd’hui, les gens vont au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Mali pour aller acheter [des habits]. Ce qui manquait [à la Guinée], c’est mettre à la disposition des jeunes couturiers de dernière génération, leur donner les rudiments nécessaires pour pouvoir pratiquer ce métier. C’est une façon de les insérer dans la vie économique’’, explique le ministre de la jeunesse.

llYGf9usPoursuivant, M. Naité souligne que le projet ‘’Un tailleur, une machine’’ ne vise pas à donner une machine à coudre à tous les tailleurs de la Guinée. ‘’C’est un projet de renforcement de capacités de jeunes déjà initiés aux métiers de la confection qui vont être formés dans ce centre d’incubation. A leur sortie, une machine leur sera remise. Donc ça devient naturellement, un tailleur, une machine’’, argumente-t-il à nouveau.

Toutefois, le ministre de la jeunesse reconnait que réduit au simple slogan ‘’un tailleur, une machine’’, le projet peut créer des polémiques et des interprétations. ‘’Je comprends que des personnes, ayant un souvenir qui n’est pas tout à fait radieux par rapport à ‘un étudiant, une tablette’ qui tarde à être mis en œuvre se demandent quel est cet autre projet’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

5 commentaires
  1. alix diallix dit

    Mon cher ministre je comprend pas le français mais ça été dit « Un tailleur, une machine », mais revenant sur vos propos, à combien est chiffré le nombre de tailleur à Conakry, ou à Ratoma, ou encore à Taouyah seulement? c’est bien de communiquer dessus mais nous voulons plus d’infos; Par exemple est ce sulement 100 personnes comme il y a 100 machines qui beneficerons de la formation ou ça sera plus et surtout la durée de la formation et quelles sont les critères pour bénéficier de la formation. Mais en tout cas merci pour l’aveu de la promesse « Un tailleur, une machine » ne sera pas tenu……….

    1. Le patriote dit

      Laisse te faire une petite explication de texte!
      Quand on dit « un tailleur,une machine »,cela revient à offrir la possibilité à toute personne ayant pour profession ‘tailleur’ (à ne pas confondre surtout avec les apprentis qui n’ont pas encore fini leur apprentissage) à disposer d’une machine.
      Donc,les maîtres-tailleurs qui possèdent déjà des machines ne sont pas concernés.
      En résumé,cette opération ne concerne que des nombreux jeunes qui ont fini leur formation mais par faute de moyen financier,ils sont obligés de rester apprentis pour pouvoir gagner quelques miettes.
      J’espère après cette explication que tu ne feras plus de confusion!

  2. A. Wurie dit

    Normalement le projet devrait s’appeler 300 machines pour 300 jeunes filles .
    Le paradoxe est que le coût médiatique du projet et la cérémonie de lancement coûtent plus chers au pays plus que le projet lui-même.
    Lors du lacement de ce projet qui s’est déroulée à la Primature, Moustapha Naïté, habitué des faits, il a fait déplacer une équipe de médias internationaux dont l’animateur de l’émission ‘’ Couleurs Tropical ‘’de la RFI, Claudy Siarr, via Africable, TV5 monde, BBC, pour ne citer que ceux-là, qui étaient tous présents. Et, c’est Dieu seul qui connait le montant qui a été mobilisé pour l’invitation de ces icônes à la participation de cette cérémonie
    Pourquoi tant de communications autour d’un si petit projet de 15 mil euro, alors qu’un seul voyage de Alpha Condé coût 500 mil euro.
    Encore une mamaya qui n’engendrera qu’illusions et gaspillage de fonds…
    Un faux projet ,une fausse explication..
    La naïveté ne passe pas ici

    1. Diallo dit

      Arrêtez votre désinformation et votre haine. Ce projet a été lancé le 12 août 2016 avec plsuieurs autres projets à la journée internationale de la jeunesse par le Président AC. Vous racontez des mensonges et vous les multipliez. C’était une seule cérémonie autour de plsuieurs projets dont un qui offre un accompagnement financier à plus de 25 entreprises de jeunes guinéens. Mais tout cela ne vous intéresse pas et vous passez le temps à médire. Mais c’est quelle mentalité ça ?!! L’énergie que vous prenez pour desinformer et médire, prenez la pour rédiger vos projets et aller entreprendre comme ces jeunes qui ont reçu des cheques pour le démarrage de leur jeune entreprise. C’est ce dont le pays a besoin et non de jeunes qui créent le buzz et passent le temps à détruire le peu de choseq qui se font de bien…Au moins ce ministre essaie de bouger les lignes, s’il ne fait rien vous critiquez, il essaie vous critiquez…Même si ce projet dont vous parlez insère 100 jeunes, c’est déjà un plus. Mais cela vous irrite au point où vous inventez même de fausses informations juste pour détruite. Grandissez un peu et avancer !!! Ailleurs les jeunes bougent ! Bon week-end.

  3. Lalya dit

    Biens ils croit qu’ils sont fort en mensonges

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info