Ultimate magazine theme for WordPress.

Relance du dialogue : après la mouvance, l’opposition aussi maintient ses conditions

0

[dropcap]L[/dropcap]e ministre de la Justice espère relancer le dialogue dans la semaine du 15 juin. Cheick Sacko et deux autres membres du gouvernement ont récemment échangé avec la mouvance et l’opposition afin dit-on, de réduire au minimum les obstacles autour de la table de négociations.

opposition chez CellouDu côté de la mouvance, Salim Cissé a indiqué samedi qu’il n’est pas question de toucher à la date de la présidentielle le 11 octobre. Toutefois, le secrétaire général du Rpg Arc-en-ciel assure que le parti présidentiel et ses alliés sont prêts à discuter avec l’opposition sur la question des élections communales fixées à fin mars 2016.

Au sein de l’opposition, son chef de file a aussi indiqué que les adversaires du régime Condé sont prêts pour le dialogue. ‘’Nous irons au dialogue pour défendre la vérité, le droit. Toutes nos revendications sont fondées sur la constitution, les lois de la République ou les accords politiques que nous avons signés’’, a soutenu Cellou Dalein Diallo, au siège de son parti à la Minière.

Au cours du dialogue, a-t-il précisé, ‘’nous n’allons pas demander de faire dérogation à nos lois. Nous voulons juste que nos textes de loi soient respectés. Nous  privilégions le dialogue mais si autour de la table de négociations, on peut aplanir nos divergences, c’est tant mieux. Si ce n’est pas le cas, on ne se laissera pas faire’’.

Les conditions de retour à la table de négociations fixées par l’opposition restent aussi maintenues. ‘’Si le gouvernement réunit les conditions de relance du dialogue, nous irons autour de la table de négociations au cas où la CENI annule son calendrier électoral qui rejette les élections communales en 2016, qu’elle gèle ses activités le temps qu’on se retrouve et qu’on libère nos prisonniers’’, a répété le chef de file de l’opposition.

Reste à savoir si les autorités accéderont à toutes ces revendications de l’opposition pour qu’enfin s’ouvre le dialogue politique qui, comme on le sait, est au point mort depuis belle lurette.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info