Ultimate magazine theme for WordPress.

Relever les défis contre vents et marées en vue de nouveaux succès brillants

0

Relever les défis contre vents et marées en vue de nouveaux succès brillants

– Dédié au 73e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine

L’année 2022 est une année extraordinaire. Face à des changements inédits depuis cent ans et à la pandémie du siècle, le peuple chinois, sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), a réussi à éliminer toutes sortes de risques et de défis, en bravant toutes les difficultés.

Nous avons coordonné efficacement la lutte contre la COVID-19 et le développement économique et social, ce qui a permis non seulement de protéger autant que possible la vie et la santé du peuple, mais également de stabiliser au mieux les fondamentaux du développement économique et social. De nouvelles réalisations majeures ont ainsi été enregistrées dans divers domaines du développement.

Nous avons organisé avec succès les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Beijing 2022. Le gouvernement et le peuple chinois, unis comme un seul homme, ont surmonté de nombreuses difficultés et offert au monde le premier événement sportif pluridisciplinaire mondial à se tenir comme prévu depuis le début de la pandémie de COVID-19, honorant ainsi leur engagement solennel envers la communauté internationale, offrant une fois de plus une solution chinoise pour le développement du Mouvement olympique et écrivant un nouveau chapitre brillant du Mouvement olympique. Les Jeux olympiques d’hiver de Beijing ont attiré l’attention de plus de 2 milliards de personnes dans le monde sur les médias sociaux, ce qui en fait les Jeux olympiques d’hiver les plus regardés à ce jour et les plus regardés sur les plateformes de médias numériques.

Nous avons coordonné efficacement la lutte contre la COVID-19 et le développement socio-économique. Sous la ferme direction du Comité central du Parti, avec le camarade Xi Jinping comme noyau dirigeant, toutes les autorités locales et tous les départements gouvernementaux ont mis en œuvre de manière approfondie les décisions et les dispositions prises par le Comité central du Parti et du Conseil des Affaires d’État, renforcé la régulation des politiques macroéconomiques et appliqué efficacement un ensemble de mesures politiques visant à stabiliser l’économie.

Par conséquent, des résurgences de la COVID-19 ont été efficacement jugulées, l’économie nationale s’est stabilisée et s’est redressée, et la situation générale du développement économique et social est restée stable. Au cours du premier semestre de cette année, l’économie chinoise a résisté à l’impact de facteurs au-delà des attentes et a maintenu sa croissance : le PIB s’est élevé à 56 264,2 milliards de yuans, en hausse de 2,5 % en glissement annuel ; les investissements dans les infrastructures ont affiché une hausse de 7,1 % en glissement annuel ; le volume global des importations et des exportations s’est chiffré à 19 800 milliards de yuans, en hausse de 9,4 % sur un an ; les prix à la consommation ont augmenté de 1,7 % par rapport à la même période de l’année précédente ; et 6,54 millions de nouveaux emplois ont été créés dans les agglomérations urbaines. À l’heure actuelle, le risque de stagflation dans l’économie mondiale a augmenté, mais les fondamentaux de l’économie chinoise, caractérisés par une forte résilience, un énorme potentiel, une grande marge de manœuvre et une soutenabilité de long terme, restent inchangés, ce qui fournira une forte impulsion pour que l’économie mondiale se stabilise et se redresse.

Nous avons mis en œuvre de manière effective et méticuleuse diverses mesures de prévention et de contrôle de la COVID-19, en plaçant le peuple et la vie humaine au-dessus de tout, en appliquant la stratégie visant à prévenir à la fois l’importation de cas et le rebond de l’épidémie à l’intérieur du pays, et en poursuivant la politique « zéro COVID dynamique ». Depuis le début de l’année, le variant Omicron, hautement contagieux, a touché successivement Shanghai, Beijing et d’autres villes chinoises. Le président Xi Jinping, soucieux de la santé de la population, a pris les commandes de la lutte en mettant en place toutes les dispositions nécessaires pour faire face aux difficultés de manière scientifique. Nous avons remporté la bataille de la défense de Shanghai et ramené la vitalité dans les rues de Beijing et d’autres grandes villes. De nouveaux résultats ont été obtenus dans la lutte contre la COVID-19. Les mesures sanitaires efficaces ont permis de protéger autant que possible la vie et la santé de la population. La Chine est ainsi devenue le pays ayant enregistré le plus bas taux d’incidence et le plus faible nombre de décès dus à la COVID-19 parmi les grandes puissances mondiales.

Considérant l’innovation comme la première force motrice du développement, nous avons déployé des efforts constants pour construire une puissance en sciences et technologies, et enregistré de nombreux succès dans le domaine des sciences et des technologies. Cette année, le vaisseau spatial habité Shenzhou-14 s’est amarré à la station spatiale chinoise ; les astronautes chinois sont entrés pour la première fois dans le module d’expérimentation scientifique en orbite ; le premier satellite d’expérimentation scientifique quantique au monde, « Micius », a réalisé la première transmission quantique sur une distance de 1200 km en surface terrestre ; un certain nombre de résultats originaux obtenus avec le télescope FAST, surnommé l’« Œil céleste de la Chine », ont été publiés… La Chine continuera à mettre en œuvre en profondeur la stratégie de développement par l’innovation et à enregistrer davantage de succès dans les domaines scientifiques et technologiques, afin de fournir des garanties solides pour stabiliser l’économie et promouvoir un développement de qualité.

Avec la majorité des membres de la communauté internationale, nous avons fait entendre la voix de la justice pour défendre la réunification nationale et le principe d’une seule Chine. Début août, la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, en dépit des avertissements de la Chine, s’est rendue à Taïwan. Cette provocation politique flagrante a suscité une forte indignation au sein du peuple chinois. La communauté internationale soutient la position juste de la Chine.

Plus de 170 pays et organisations internationales, dont la Guinée, ainsi que des organisations amicales à travers le monde, notamment la Fédération commerciale des ressortissants chinois résidant en Guinée, se sont activement exprimés pour défendre le principe d’une seule Chine, soutenir la Chine dans la sauvegarde de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale, et condamner fermement la visite de Nancy Pelosi à Taïwan. Les faits ont prouvé que le renouveau national et la réunification nationale représentent la tendance générale, le plus grand intérêt national et l’aspiration du peuple chinois, et ne sauraient être contrecarrés par aucune forme de forces sécessionnistes de Taïwan ou aucune force extérieure.

Nous avons promu activement la construction d’une communauté de destin pour l’humanité et pratiqué la diplomatie de grand pays à la chinoise. Face à la pandémie et à la situation internationale complexe et turbulente, la Chine s’est acquittée activement de ses responsabilités en tant que grand pays, en portant toujours haut l’étendard de la paix, du développement, de la coopération et du gagnant-gagnant, en renforçant la coopération mutuellement bénéfique avec le reste du monde et en cimentant l’amitié traditionnelle avec les pays en développement.

En août dernier, la Chine et l’Afrique ont tenu une réunion des coordinateurs de la mise en œuvre des actions de suivi de la 8e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) et sont parvenus à un consensus important sur la promotion approfondie de l’amitié et de la coopération sino-africaines. Une fois de plus, les deux parties ont fait entendre une voix forte en faveur de la solidarité, de la coopération et du développement gagnant-gagnant au sein de la communauté internationale. Face aux changements que traversent le monde et notre temps, le président Xi Jinping a avancé pour la première fois l’Initiative pour la sécurité mondiale à la cérémonie d’ouverture de la Conférence annuelle 2022 du Forum de Boao pour l’Asie, répondant clairement à une question de notre temps : « De quel type de concept de sécurité le monde a-t-il besoin et comment les pays peuvent-ils parvenir à une sécurité commune ? ».

Cette initiative apporte la sagesse chinoise pour combler le déficit de paix de l’humanité et offre des solutions chinoises pour relever les défis de sécurité internationale. Alors que le monde entre dans une nouvelle période de turbulences et de transformations, la paix et le développement, l’éternelle quête de la société humaine, sont confrontés à de sérieux défis. L’Initiative pour la sécurité mondiale et l’Initiative pour le développement mondial proposée par le président Xi Jinping lors de la réunion de l’Assemblée générale des Nations unies de l’année dernière se font écho et se complètent, répondant aux aspirations générales de la communauté internationale à maintenir la paix mondiale, à défendre le multilatéralisme et à créer un monde meilleur post-COVID.

La Guinée fut le premier pays d’Afrique subsaharienne à avoir établi des relations diplomatiques avec la Chine. L’amitié traditionnelle entre la Chine et la Guinée s’inscrit dans la durée, et, au cours des 63 années qui ont suivi l’établissement de leurs relations diplomatiques, les deux parties se sont toujours traitées sur un pied d’égalité et ont fait preuve de sincérité et d’amitié, quels que soient les aléas internationaux et l’évolution de la situation nationale de chacune. Après leur arrivée au pouvoir, les autorités de transition guinéennes ont poursuivi la politique amicale envers la Chine dans l’ensemble, et la partie chinoise a clairement exprimé son soutien au processus de transition de la partie guinéenne.

La coopération pragmatique et amicale sino-guinéenne maintient une bonne dynamique de développement. Des progrès ont été enregistrés dans des projets majeurs de coopération, notamment les projets s’inscrivant dans l’Accord-Cadre stratégique sino-guinéén. De janvier à juin de cette année, le volume global des échanges commerciaux entre la Chine et la Guinée a atteint 3,532 milliards de dollars, soit une augmentation de 39,8 % en glissement annuel. Ces résultats ne sont pas faciles à obtenir et démontrent la forte résilience et l’énorme potentiel de la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

La Chine a entamé la nouvelle marche de l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne et avance à grands pas vers la réalisation du rêve chinois du grand renouveau national. Le 20e Congrès du Parti communiste chinois se tiendra bientôt. Il permettra de planifier scientifiquement les objectifs, les tâches et les orientations politiques concernant le développement du Parti et de l’État au cours des cinq prochaines années et au-delà, en vue d’écrire un nouveau chapitre de l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne.

Dans cette nouvelle marche, les peuples chinois et guinéen travailleront ensemble, avec une plus grande confiance et un courage plus résolu, pour que le partenariat stratégique global entre la Chine et la Guinée s’inscrive dans la stabilité et la durée.

SEM HUANG Wei
Ambassadeur de Chine en Guinée

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info