Ultimate magazine theme for WordPress.

Retour à l’ordre constitutionnel en Guinée : ‘’Ce qui était prévu en 24 mois pourra être difficilement fait en 15 mois’’

0

Au regard de la conduite actuelle de la transition par le CNRD pour le retour à l’ordre constitutionnel, Dembo Sylla de l’UDG craint un glissement du chronogramme de 24 mois. L’ancien député invite la junte à aller à l’essentiel afin de mener une transition pacifique.

Le vice-président de l’Union démocratique de Guinée (UDG) estime qu’il y a matière de s’inquiéter sur la conduite de la transition par le CNRD.

‘’Voilà que pratiquement, il ne leur reste plus que 15 mois pour la fin du délai de transition. Voilà que des douze points fixés par le CNRD et le gouvernement, aucun résultat n’a été officiellement présenté au peuple de Guinée même les points concernant les recensements bien que n’étant pas prioritaires dans le processus’’, regrette Dembo Sylla.

‘’Voilà qu’il y a effectivement matière à s’inquiéter pour tous ceux des guinéens qui souhaitent une sortie pacifique de la transition. Mais, humainement parlant, ce qui était prévu en 24 mois pourra être difficilement fait en 15 mois’’, ajoute-t-il.

L’ancien député exhorte la junte à mettre en priorité les activités devant aboutir à l’organisation du référendum et les trois autres élections.

‘’J’invite le CNRD et le gouvernement à bien vouloir aller à l’essentiel c’est-à-dire, accélérer le processus de la constitution, voter et promulguer la loi portant création, attributions, composition et organisation de l’Organe de gestion des élections (OGE), activer les CARLE (Commissions administratives de recensements des listes électorales), réviser les listes électorales et recenser les bureaux de vote, préparer les bulletins de vote’’, souhaite M. Sylla.

Selon lui, ‘’si cette volonté est mise en œuvre, avec l’implication effective des partis politiques, les partenaires au développement peuvent accepter de négocier et signer avec le gouvernement l’assistance technique et financière à travers le Basket Fund (Fonds commun) antérieurement fait lors des élections nationales avec l’Union européenne, le PNUD, l’USAID, l’ACDI, l’OIF, la CEDEAO, la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Japon, la Chine, le Nigeria’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info