Ultimate magazine theme for WordPress.

Sékou Koundouno demande des comptes à Dansa Kourouma : ‘’les guinéens attendent encore de connaitre le contenu de la constitution’’

1

Le responsable des stratégies et la planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), Sékou Koundouno, indique au président du CNT que les guinéens attendent toujours la mouture de la nouvelle constitution.

Lors de l’ouverture de la table ronde des bailleurs de fonds à Dubaï, en février dernier, le président du Conseil national de la transition, Dansa Kourouma avait annoncé que la toute première mouture du projet de constitution serait présentée au plus tard à la fin du mois de mars de cette année. 

‘’Aujourd’hui, 02 avril 2024, les citoyens guinéens attendent encore de connaître le contenu de la Loi fondamentale qui devrait régir désormais la vie politique nationale’’, indique Sékou Koundouno, avant d’ajouter qu’il ‘’n’est pas exclu que les guinéens attendent plus longtemps encore dans la mesure où la volonté de Mamadi Doumbouya et de ses complices comme les membres du CNT n’est pas d’œuvrer au retour à l’ordre constitutionnel’’.

Ce responsable du FNDC estime que ce retard prouve à suffisance la volonté des autorités de la transition de s’éterniser au pouvoir. 

‘’Dans ce contexte de fourberie et de mensonges dont la communauté dite internationale se rend complice, il devient nécessaire de rappeler à Mamadi Doumbouya et à tous ceux qui l’accompagnent dans son entreprise de confiscation du pouvoir, que les militants prodémocratie restent fortement mobilisés. Il n’est pas question que des putschistes gardent le pouvoir’’, prévient-il. 

Cet opposant à la gestion de la transition indique à la junte que ‘’ce sont les citoyens guinéens qui doivent choisir ceux d’entre eux qui sont appelés à diriger leur pays’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com  

1 commentaire
  1. Sory Bah dit

    Pourquoi attendre de quelqu’un qu’on ne reconnaît pas quelque chose. Le FNDC n’a que se transformer en parti politique , briquer un mandat et gérer le pays et les guineens apprécieront. Faites comme Sonko au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info