Ultimate magazine theme for WordPress.

Société civile : Aziz Diop demande un sursaut de pardon pour transcender les clivages

0

Principal suspect dans une supposée affaire de détournement de 510 millions de Francs Guinéens qui représentent une partie des fonds alloués à la société civile par l’Union européenne dans le cadre de la supervision des dernières élections législatives, le désormais ancien secrétaire exécutif du conseil national des organisations de la société civile (CNOSC), Aziz Diop sort par la petite porte et lance une structure dénommée Réseau Dynamique Citoyenne (RDC).  aziz diop

L’objectif principal du réseau, selon les initiateurs, vise à promouvoir la responsabilité des  citoyens, pour une meilleure appropriation des politiques publiques et leurs ancrages dans le processus de développement local.  Le lancement des activités de ce nouveau réseau a réuni samedi dernier, différents acteurs de la société civile dans un atelier de réflexion et de consolidation dans l’optique d’une meilleure appropriation des orientations stratégiques du réseau dynamique citoyenne.

Selon le président du RDC, Aziz Diop, après plusieurs mois de concertation et de réflexion, le Réseau Dynamique Citoyenne (RDC) vient combler un vide pour qu’enfin l’opportunité soit offerte au Citoyen de parler au Citoyen et de porter les préoccupations des uns et des autres.  Constitué d’association de jeunesse, de femmes, des organisations socioprofessionnelles et des personnes ressources, le RDC a pour ambition de changer de paradigme en s’engageant résolument vers la valorisation du citoyen, socle du développement.

En lançant le Réseau Dynamique Citoyenne, Aziz Diop constate avec amertume que l’incivisme fort grandissant, le non-respect de la loi, le repli identitaire, la violence inouïe et parfois sans fondement, l’injustice sociale, l’impunité ont fini par affaiblir l’Etat.  Cette nouvelle donne impose, estime-t-il,  aux organisations de la société civile qui veulent être  à l’aube du changement participatif, de revisiter leurs stratégies, leurs domaines d’intervention et leur capacité à se professionnaliser au service exclusif des citoyens. C’est pourquoi, le président du Réseau Dynamique Citoyenne demande un sursaut de responsivité et de pardon pour que chaque composante de la société civile puisse transcender leurs clivages afin de  favoriser la collégialité dans l’intérêt supérieur des populations.

Sélectionné pour vous :  Moustapha Naité indique à ses détracteurs que les ponts s’écroulent partout dans le monde

Pour finir, Aziz Diop s’est engagé à promouvoir la complémentarité entre toutes les plateformes et à œuvrer au rapprochement des entités de la société civile pour que l’unité de réflexion et d’action de toutes les organisations soit une réalité.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info