Ultimate magazine theme for WordPress.

Plan de travail annuel, salaires et budget : le Conseil d’administration de l’Institut national des statistiques pose le diagnostic 

0

Dans le cadre d’une bonne gouvernance de l’Institut national de statistique (INS), le Conseil d’administration et la direction générale ont tenu une session ce mardi 6 septembre à Conakry. Au cours de cette rencontre, le président du Conseil d’administration a salué des participants à cette première session. 

Selon le président du Conseil d’administration de l’Institut national de statistique, ‘’la session s’est très bien passée dans la grande convivialité. Un excellent travail préparatoire a été fait. Les administrateurs étaient vraiment au point. Pour cela, on félicite vraiment le président  de la transition pour son choix. Nous sommes impressionnés par la qualité des échanges’’. 

Avant de prédire que ‘’la gouvernance de l’Institut national des statistiques (INS) va très bien se porter. Le Conseil d’administration et la direction sont bien outillés pour mettre en œuvre les missions qui sont assignées à l’INS’’. 

Au cours de la session, souligne Saikou Amadou Diallo ‘’les échanges étaient principalement axés sur la validation de trois documents majeurs. Il s’agit du plan du travail annuel de l’INS qui décrit les composantes et les activités qui vont être mises en œuvre cette année. Ensuite, il y a une proposition de grille salariale des cadres de l’INS. Nous voulons avoir les meilleurs cadres qui vont travailler à l’INS et nous voulons les garder. Le troisième élément a porté sur le budget de l’INS pour l’année 2022. Là,  des recommandations ont été faites’’. 

Aussi, ajoute-t-il, ‘’il y a un élément qu’on a regardé à savoir le cadre organique. La structure et la gouvernance qu’il faut mettre en place pour que l’INS soit vraiment l’institution de référence en matière de statistiques dans la sous-région’’. 

Sélectionné pour vous :  En 8 ans, Alpha Condé a mobilisé ‘’deux fois plus d’investissements’’ dans les mines que ses prédécesseurs en 52 ans

Mettant un accent particulier sur le recensement général de la population et de l’habitat, il rappelle le rôle que jouera l’Institut national des statistiques dans l’accomplissement de la mission. 

‘’C’est un exercice excessivement important dans la vie d’une nation. On ne peut pas le rater. Le président de la transition, le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des finances ont déjà pris toutes les mesures pour nous permettre d’avoir un recensement fiable, transparent dont tous les guinéens vont être fiers’’, annonce-t-il. 

En tant que président du Conseil d’administration de l’INS, il demande à ‘’l’ensemble des guinéens de se faire recenser. Car,  le recensement est le dénominateur de tout développement, le suivi et évaluation de toutes les politiques publiques des 10 prochaines années. Donc il est excessivement important que nous prenions cela au sérieux afin de pouvoir poser les vrais jalons de développement économique de notre pays’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

 

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info