Ultimate magazine theme for WordPress.

Tibou Kamara justifie le voyage de Dadis à Labé en 2009 : ‘’Il ne voulait pas donner le sentiment qu’une partie du territoire lui était interdite’’

0

Ce mardi 14 novembre, à la barre du tribunal criminel de Dixinn dans le cadre du procès du massacre du 28 septembre 2009, l’ancien ministre chargé de la communication du capitaine Dadis et du ministre de la défense Sékouba Konaté a été amené à revenir sur les raisons du déplacement de l’ex-chef de la junte à Labé à la veille du massacre au stade de Conakry. 

‘’La première raison, c’était qu’il était invité par les notables de Labé et qu’il accordait beaucoup de prix à cette invitation. Parce qu’elle était l’émanation des autorités à ses yeux qui incarnent des valeurs morales et représentent un poids social à notre sein. La deuxième raison, c’est qu’il ne voulait pas donner le sentiment qu’une partie du territoire lui était inaccessible, interdite et qu’une autre partie lui était autorisée. La troisième raison, c’est qu’il voulait apparaitre comme le président de tous les guinéens, être au-dessus de la mêlée et qu’il ne tient pas compte des convictions militantes et politiques des uns et des autres. Parce qu’en sa qualité de chef de l’Etat, dans le statut qui était le sien, il avait l’obligation morale et le devoir républicain de traiter tous les guinéens sur un même pied d’égalité’’, explique Tibou Kamara.

‘’En tant que témoin oculaire de la vie de la présidence de l’époque des faits et collaborateur de plusieurs chefs d’Etat, que vous inspirent ces raisons ?’’, lui demande Me Jocamey Haba. ‘’Ce sont des raisons d’ ordre républicain qui entrent parfaitement dans les obligations d’un chef de l’Etat. Je crois d’ailleurs que le serment que les chefs de l’Etat prêtent essentiellement, c’est d’être le président de tous et pour tous’’, répond l’ancien proche collaborateur du chef de la junte.

‘’Est-ce que vous pensez que ces raisons suffisaient pour qu’il se rende à Labé  ?’’, cherche à savoir l’avocat de Dadis Camara. ‘’Les faits sont sacrés, les commentaires sont libres’’, répond M. Kamara, de manière posée et concise.

‘’Est-ce que s’il fallait le conseiller, lui conseillerez-vous les mêmes raisons ?’’, questionne encore la défense de l’ex-chef de l’Etat. ‘’Tout ce qui a un caractère républicain et contribue à l’unité nationale d’un pays ne peut être soutenu et encouragé par tous les patriotes. Tout ce qui est du côté de l’histoire, qui renforce le pacte républicain, je suis un partisan de cela’’, réagit-il.

L’avocat enchaine en lui demandant s’il est normal que des ‘’experts vérifient tout avant que le président ne se déplace’’. Une interrogation à laquelle le témoin Tibou Camara répond : ‘’Pour avoir séjourné quelques fois dans l’Etat, il y a un évidemment un protocole de sécurité qui prévoit qu’en cas de déplacement d’un chef d’Etat, qu’il soit précédé par une délégation pour s’assurer des conditions de son accueil. C’est dans les usages et les lois de la République’’.

A la question de savoir si ce voyage était important pour l’ex-patron du CNDD, il affirme que pour ‘’les raisons qu’il a évoquées et invoquées, je pense que c’était un voyage opportun’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info