Ultimate magazine theme for WordPress.

Tierno Monenembo en colère contre la junte : ‘’Seule une contre-force brutale pourra les faire reculer’’

0

Les récentes manifestations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ont enregistré plusieurs morts sur l’axe Hamdallaye-Kagbelen. Au micro de VisionGuinee, le célèbre écrivain guinéen estime que les forces de défense et de sécurité ont la gâchette facile. Entretien…

VisionGuinee : Le 17 aout, selon le Front national pour la défense de la constitution, c’est suite au passage du cortège du colonel Mamadi Doumbouya que des morts par balles ont été enregistrés sur l’axe. Comment analysez-vous cette situation ?

Monènembo : Il n’y a rien à analyser. Rien n’a changé sous les doux cieux de Guinée. Aujourd’hui, c’est la même couleur qu’hier : celle des larmes, celle du sang. Celle de la rage, surtout. Aujourd’hui comme hier, les mêmes bourreaux ; aujourd’hui comme hier, les mêmes victimes. Il est grand temps d’inverser le rapport  de force. Il est grand temps que le peuple l’emporte sur les tyrans. Il est grand temps que force revienne à la loi. Une seule et unique solution pour mettre fin à l’arbitraire qui  entrave ce pays : la lutte, la lutte, la lutte.

Des manifestations contre l’arrêt des activités de Guinée Games ont été enregistrées à quelques heures de la manif du FNDC sans qu’un cas de mort ne soit enregistré. Comment peut-on expliquer les tueries sur l’axe ?

L’explication est simple : la gâchette facile, le cœur féroce et l’âme ténébreuse de celui qui tient l’arme. Aucune balle ne part toute seule. Les flics guinéens sont des tueurs professionnels et il y a maintenant 64 ans qu’ils sont à l’œuvre. Ces gens savent ce qu’ils font. Aucun hasard chez eux : ni les noms des victimes ni le calibre des armes ! Si on se laisse faire, ils nous tueront tous, un à un.

Sélectionné pour vous :  Pourquoi la Guinée a été attaquée en 2000 ? Sékou Souapé Kourouma fait des révélations…

Quelles solutions préconisez-vous pour arrêter ces tueries lors des manifestations ?

Ces gens ne connaissent  ni  la morale ni  la loi. Ils ne connaissent que la force brutale. Seule une contre-force brutale pourra les faire reculer. Il n’y a pas d’autres solutions que celle-là.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info