Ultimate magazine theme for WordPress.

Tierno Monenembo : ‘’si nous donnons tous les pouvoirs à un homme, il va dévorer tout le monde’’

2

[dropcap]L’[/dropcap]auteur du roman Les écailles du ciel est contre tout changement constitutionnel en Guinée. Tierno Monenembo, puisqu’il s’agit de lui, a décidé de rejoindre le Front national pour la défense de la constitution et dit militer pour l’instauration de la démocratie et l’Etat de droit dans notre  pays.

‘’Aucun homme politique dans le monde n’est à priori démocrate. La démocratie n’est pas innée, c’est un rapport de forces’’, explique à VisionGuinee le lauréat du prix Renaudot 2008 pour son ouvrage Le Roi de Kahel.

Selon Monenembo, ‘’n’importe quel homme qui arrive au pouvoir est un fauve en puissance. Si nous lui donnons tous les pouvoirs, il va dévorer tout le monde (…). En 1958, on a donné tous les pouvoirs à Sékou Touré, il a tout dévoré. Il faut donc mettre des garde-fous’’.

‘’Il nous faut créer un système qui perdure au-delà des évènements et des hommes. C’est ça un pays. Ill traverse les époques, les siècles’’, précise-t-il, ajoutant, pour illustrer ses propos, que ‘’les Etats-Unis ont une constitution, vielle de plus deux siècles. Elle a été amendée 27 fois, mais faire passer un amendement aux Etats-Unis nécessite un débat de 2, 3 ou 5 ans’’.

Et mieux encore, souligne Tierno Monenembo, ‘’ce n’est pas n’importe qui peut se lever amender la constitution américaine. Mais en Afrique, la loi est personnelle. Elle appartient au plus fort. C’est la loi de la jungle’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

2 commentaires
  1. I. Mb. Sow dit

    « …Mais en Afrique, la loi est personnelle. Elle appartient au plus fort. C’est la loi de la jungle’’. (Dixit TMD)

    Le tableau de la légalité est certes globalement plutôt sombre à l’échelle du continent africain. Mais pour éviter notamment d’apporter de l’eau aux moulins de certains dirigeants crapules, bien connus, en confondant leurs désastreuses gouvernances avec ce qui se fait dans des pays dont les peuples ont heureusement plus mûri depuis les années d’indépendance.

    TMD qui connaît assez l’Afrique, sait bien qu’au regard des atouts dont la Guinée pouvait se prévaloir au demeurant, rares sont aujourd’hui les pays comparables du continent qui accusent les mêmes déficits d’évolution sociopolitique, institutionnelle, et à plus forte raison économique et cultuelle, que le nôtre. Des pays tels que le Ghana, le Nigéria, l’Ethiopie, le Sénégal, le Niger ou le Bénin, etc. n’ont institutionnellement plus rien à voir avec les dictatures de fait que restent la Guinée, le Togo, le Tchad ou le Cameroun, entre autres.

    Mais avec le FNDC et TMD entre autres, c’est réellement comme si le Ciel accordait encore une nouvelle chance à notre (trop) paisible peuple de se reprendre avant qu’AC et son clan de pilleurs mafieux ne précipitent le pays dans le gouffre d’une nouvelle autocratie à vie. Was-Salam !

  2. aly dit

    ou se trouve Domani qui cherchait à salir l image de ce monsieur. Un intellectuel eduque par la parole et l écrit. En 2020, essayons un autre, il faut respecter la loi, elle est dure, mais c est la loi.Bye bye-bye koro

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info