Ultimate magazine theme for WordPress.

Toumba ne comprend pas l’attitude de Dadis : ‘’Comme il préfère se tirailler, il n’y a pas de problème’’

0

Le capitaine Moussa Dadis Camara avait-il demandé à des éléments de sa garde de mâter les manifestants au stade le 28 septembre ? La réponse divise les prévenus qui se sont rejetés les responsabilités lors de la phase des confrontations qui a débuté ce lundi 15 avril au tribunal criminel de Dixinn.

‘’Vous avez dit que le matin du 28 septembre 2009 quand vous avez été appelé par le capitaine Moussa Dadis Camara alors président de la transition, vous l’avez entendu dire : ‘le pouvoir est à terre, ils vont le regretter, allez les mater’. Est-ce que M. Marcel était là ?’’, cherche à savoir le président du tribunal.

Toumba répond en ces termes : ‘’Oui M. le président ! Marcel était là puisque c’est lui qui est allé me chercher le matin’’. Et le juge Ibrahima Sory II Tounkara d’insister : ‘’M. Marcel, qu’est-ce que vous avez à dire par rapport à ça ?’’

‘’Il n’y a pas trop de commentaires. Je le confirme. C’est moi-même qui étais parti réveiller mon ami Toumba pour lui dire : ‘il faut aller voir le président. Tu sais que j’ai fait un accident, je ne peux pas le calmer’. Arrivé, c’est ce propos que j’ai entendu et j’étais là’’, assure Marcel Guilavogui.

Une déclaration qui ne laisse pas indifférent l’ex-chef de la junte.  ‘’Je pense qu’il y a une contradiction très flagrante par rapport aux déclarations. Si j’ai bonne souvenance, d’ailleurs le tribunal a une mémoire d’éléphant, il n’oublie pas, quand M. Toumba est passé devant le tribunal, il a été catégorique en disant que lorsque j’affirmais que le pouvoir est à terre, il faut aller les mâter, c’est le commandant du salon Escobar qui était à côté. Ce jour-là, il n’a pas parlé de Marcel. Lorsque le commandant Escobar était venu ici, il a été très clair. Il a dit qu’il n’a pas entendu ces allégations de M. Toumba. Et M. Marcel affirme cela gratuitement alors qu’il ne l’a pas dit dans le primitif de sa déclaration. Il a dit que quand il m’a vu dans un état, il est allé appeler le commandant Toumba’’, réagit le capitaine Dadis.

‘’Est-ce que vous avez dit ça ?’’, lui demande le juge Tounkara. ‘’Je n’ai jamais dit ça’’, coupe court l’ancien président du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD).

La réaction de Dadis a intrigué Toumba qui n’a pas du temps à riposter : ‘’Je ne sais pas pourquoi on cherche à changer les propos des uns et des autres en leur présence. Moi, j’ai été clair. Je ne sais même pas pourquoi se tirailler. Mais comme c’est ce qu’il préfère, il n’y a pas de problème’’.

Avant d’enfoncer le clou : ‘’Nous sommes revenus de Labé et nous sommes arrivés à 5h du matin le 27 septembre. Il n’a jamais voulu le reconnaître. Il a dit qu’on est rentrés le 27 septembre à 00h. Je me pose la question de savoir pourquoi il le dit. Deuxièmement, j’ai dit que le 28 septembre, il y a eu deux groupes le petit matin. Pour un premier temps, je ne savais rien sur ce qui se passait. Les Georges, Théodore étaient venus dans ma chambre. C’est à travers eux que j’ai entendu que ça n’allait pas en ville. Et par ma fenêtre, j’observais même la foule sur la route Le Prince. C’est à partir de ma chambre que j’ai entendu George téléphoner qu’il a même envoyé des gens infiltrer. C’est lorsque ce groupe est sorti mécontent que j’ai vu Marcel revenir me trouver dans ma chambre pour me dire que le président est dans tous ses états’’.

C’est en ce moment, à l’en croire, que ‘’je suis sorti avec Marcel, nous sommes venus traverser le salon où le commandant de salon y était. Cela s’est passé dans sa chambre. Makambo, Georges, Thomas et d’autres étaient présents. Marcel était venu avec moi’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info