Ultimate magazine theme for WordPress.

Un activiste des droits de l’homme au colonel Doumbouya : ‘’la personne humaine doit être protégée’’

0

La manifestation appelée sur tout l’étendue du territoire par le front national pour la défense de la constitution (FNDC), ce mercredi 17 août 2022, a enregistré deux morts par balles, après le passage du cortège du colonel Mamadi Doumbouya sur l’axe le prince. Une situation regrettable qui ne laisse pas indifférent Mamadou Kaly Diallo, défenseur des droits de l’homme.

Interrogé par VisionGuinee.Info, cet acteur du programme Démocratie Sans Violence- La Baïonnette Intelligente, a tenu à rappeler aux autorités de la transition que le droit de manifester est consacré par la loi.

‘’On ne dira jamais assez que l’exercice des libertés publiques sont des exercices qui sont consacrés. Il est du devoir de l’Etat de les protéger. Tous ceux qui porteront atteinte, qui se rendront coupables présumés de ces violations, doivent être traduits devant les tribunaux’’, indique Mamadou Kaly Sow.

Il rappelle au président de la transition qu’aucun développement n’est possible sans la paix, sans la sécurité.

‘’Il n’y a ni développement, ni paix, ni sécurité quand les droits de l’homme sont violés, parce qu’ils sont les fondements de la liberté, de la justice, du progrès économique et social de toute nation. Donc nous souhaitons vivement que les autorités intègrent ces notions démocratiques et garantissent la liberté à tous les citoyens’’, lance-t-il à l’endroit de la junte au pouvoir.

Ce promoteur de la non-violence estime que le colonel Mamadi Doumbouya est en total décalage avec le discours de prise du pouvoir.

‘’Si nous prenons le discours du 5 septembre, le colonel avait dit que la Guinée a été trop violée, il faut lui faire l’amour et qu’il faut éviter les erreurs du passé. Que ce soit avec la charte qui sert de norme supérieure, dans tous les instruments de promotion de droit de l’homme, la personne humaine et sa dignité sont sacrées. La personne humaine doit être protégée’’ rappelle M. Diallo.

Sélectionné pour vous :  Un ex-ministre appelle les guinéens à ‘’empêcher une présidence à vie pour Alpha Condé’’

‘’Si on prend la situation d’aujourd’hui où on enregistre la mort d’Ibrahima Baldé, Alpha Oumar Barry, on établit un parallélisme avec le discours tenu le 05 septembre, on voit qu’il y a effectivement un décalage’’, déplore-t-il.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info