Ultimate magazine theme for WordPress.

Un avocat exprime sa colère : ‘’Tuer un manifestant est un crime’’

0

[dropcap]P[/dropcap]lus d’une dizaine de guinéens ont perdu la vie par balles dans les violences post-électorales. Mohamed Traoré, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée, déplore ces pertes en vie humaine et assure que la répression des manifestations est une grave violation des lois de la République.

Les autorités guinéennes estime que l’auto-proclamation de Cellou Dalein Diallo comme vainqueur à la présidentiel est à l’origine des violences qui se sont soldées par des dizaines de mort par balles. Un avis que ne partage pas Maitre Mohamed Traoré.

‘’Jamais, je dis bien, jamais, personne ne parviendra à me convaincre qu’un leader politique est responsable de la mort de ses militants pour leur avoir demandé tout simplement de manifester. Je ne suis pas même pas prêt à engager un débat avec qui que ce soit sur cette question. Car j’estime qu’un tel argument est la preuve la plus nette de la malhonnêteté intellectuelle’’, indique cet avocat au barreau de Guinée, tout en rappelant que le droit de manifester est constitutionnel.

L’homme en robe noire assure que l’Etat a la responsabilité d’assurer la sécurité de tous les guinéens et leurs biens.

‘’Manifester est un droit mais tuer un manifestant est un crime. On a le choix de ne plus reconnaître le droit de manifester en le supprimant de notre Loi fondamentale. En attendant, il y figure en lettres d’or. C’est ce qui doit être affirmé et réaffirmé clairement’’, précise Me Traoré.

‘’Si, malgré les précautions que l’on prend d’habitude dans le cadre du maintien d’ordre, il y a ce qu’on appelle des bavures pour minimiser les actes de violences commis par des éléments des forces de l’ordre ou d’autres personnes, il incombe à l’État d’en situer les responsabilités. C’est en cela qu’on reconnaît un État respectueux de la loi et qui protège tous ses citoyens quels que soient leurs bords politiques’’, ajoute-t-il.

Sélectionné pour vous :  Abdourahamane Sanoh assure qu’Alpha Condé ‘’n'aura pas une seconde de plus’’ au pouvoir après l’expiration de son mandat

‘’Mes amis qui ne peuvent pas comprendre cette position sont libres de me détester voire de se ranger du côté de mes adversaires les plus irréductibles. C’est toujours difficile de voir une  amitié de plusieurs années rompue. Mais telle est ma position et elle restera inchangée’’, persiste et signe l’avocat.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bah^pathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info