Ultimate magazine theme for WordPress.

Un député du RPG après les violences à Kouroussa : ‘’Nous avons pris l’habitude de manifester violemment en Guinée’’

0

[dropcap]L[/dropcap]e député Souleymane Keita, issu des rangs du parti au pouvoir, affirme que la violence est devenue une culture qui gagne du terrain dans les manifestations de rue en Guinée. Ce parlementaire regrette les cas de morts et les dégâts matériels enregistrés dans la préfecture de Kouroussa.

Au moins deux personnes ont été tuées dans les violences qui ont éclaté la semaine dernière à Kouroussa entre orpailleurs et forces de l’ordre.

Le député Souleymane Keita déplore les heurts et assure que ‘’c’est une situation qui est liée à la marche de notre pays. La Guinée est un pays minier. Ce qui est arrivé à Kouroussa est déjà arrivé à Boké, Siguiri, Boffa ainsi de suite. La question de la gestion des zones minières doit davantage interpeller les gouvernants. Parce qu’à mon sens, il n’y a pas de raisons qu’on arrive à des morts supplémentaires’’.

‘’Je ne peux pas dire les circonstances dans lesquelles les incidents sont arrivés, mais ce je sais, nous avons pris l’habitude de manifester violemment en Guinée depuis un bon moment. Pour des manifestations politiques ou des faits divers, les gens manifestent avec violences’’, affirme-t-il.

Selon ce député du RPG, ‘’les manifestations violentes sont devenues malheureusement le quotidien des guinéens. C’est cela la réalité, parce les gens, pour rien du tout, posent des actes de sabotage des biens de l’Etat et s’en prennent aux autorités’’.

Il regrette le fait que des guinéens continuent de perdre la vie dans les mouvements de protestations. ‘’Il est difficile pour nous de décrire les circonstances dans lesquelles ces situations sont arrivées. Ce sur quoi on peut convenir, il faut déplorer les morts car ce n’est pas normal’’, indique cet ancien conseiller d’Alpha Condé.

Sélectionné pour vous :  La place des membres du FNDC n’est pas en prison : ‘’Ce sont des patriotes qui doivent être célébrés en héros’’, selon un avocat

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info