Ultimate magazine theme for WordPress.

Un ministre d’Alpha Condé défend le régime de Lansana Conté

2

[dropcap]D[/dropcap]urant la campagne pour la présidentielle de 2010, le candidat Alpha Condé avait promis de ‘’prendre la Guinée là où Sékou Touré l’a laissée’’. Une déclaration mal perçue par les partisans du défunt président Lansana Conté, estimant  qu’il ne faut pas abrégé les 24 ans que ce dernier a passé à la tête de la Guinée.

Lansana_ConteSi le Pr. Alpha Condé dénonce la ‘’mauvaise gouvernance’’ durant le règne de Lansana Conté, son ministre secrétaire général à la présidence, Kiridi Bangoura pense différemment.

‘’On est tous très sévère avec la gouvernance du général Lansana Conté, mais parfois à  tort’’, a laissé entendre le ministre Kiridi Bangoura ce lundi sur Lynx Fm. Pour lui, ‘’il ne faut jamais oublier que le général Lansana Condé est arrivé au pouvoir en 1984. Cinq ans après, c’est-à-dire en 1989, le Liberia est entré en guerre civile. Il ne faut jamais oublier qu’en 1991, la Sierra-Léone aussi est entrée en guerre civile’’.

Pour le ministre secrétaire général à la présidence, l’essentiel du parcours du général Lansana Conté a été marqué par des crises dans des pays très proches de la Guinée. ‘’J’ai géré ça avec le HCR, on a accueilli à un moment donné jusqu’à un million de refugiés dans notre pays. Tous nos compatriotes qui vivaient en Sierra-Leone, au Liberia, en Guinée-Bissau ont été obligés de rentrer brutalement’’, souligne Kiridi Bangoura qui soutient que ce retour massif de nos compatriotes a d’ailleurs affecté le rythme d’urbanisation de la ville de Conakry.

‘’Ça a été une décennie difficile pour le pays. Donc la gouvernance en a ressenti. La priorité pour le régime Conté était plus de maintenir l’intégrité du territoire, et participer à l’effort international pour  le retour de la paix dans les pays voisins que de se tourner vers les préoccupations du développement et la gouvernance’’, admet-il.

Du vivant du général Lansana Conté, conclut le ministre Bangoura, ‘’il y a eu des fautes et des ratés certes, mais il ne faut jamais oublier le contexte dans lequel son régime a dû travailler’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

2 commentaires
  1. Aly Badra Conde dit

    Rien ne vaut la paix…

  2. Junior dit

    C’est ça qui est à la vérité

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info