Ultimate magazine theme for WordPress.

Un tunisien nommé consul général de la Guinée à Tunis : des guinéens écrivent à Alpha Condé

12

lettre[dropcap]M[/dropcap]onsieur le président, nous communauté guinéenne essentiellement estudiantine résidente en Tunisie venons avec beaucoup d’espoir et en dernier recours auprès de votre haute autorité en tant que premier magistrat de la nation, vous interpeller sur une situation inquiétante et qui nous préoccupe à plus d’un titre.

Cette interpellation est consécutive à la nomination récente d’un homme d’affaires tunisien au poste non pas de consul honoraire, mais plutôt comme consul général de Guinée en Tunisie (dans son propre pays).

La question est de savoir est-il possible de nommer une personne étrangère à notre pays, possédant plusieurs nationalités (Tunisienne d’origine, Française, Libanaise, Américaine) à un poste aussi stratégique qui représente la souveraineté nationale de notre pays ?

Nous avons du mal à croire à cette hypothèse, car l’intéressé du nom de Sam Zoumathi qui exerce dans le monde des affaires nous a été présenté par le ministre Ibrahima Kassory Fofana et et l’ambassadeur Ousmane Diao Baldé dans un bâtiment privé où flotte le drapeau guinéen dont le personnel est composé exclusivement de tunisiens et qui serait dirigé par la femme du soi-disant consul lui-même, vaquant à ses voyages intempestifs sous le seau de la Guinée qui lui permet de bénéficier des privilèges et immunités  diplomatiques pour ses affaires.

Monsieur le président,

Le paradoxe dans cette histoire est que l’intéressé se targue toujours d’avoir donné de l’électricité à notre pays. Si tel est le cas, pourquoi il n’a pas été mis dans le panier des investisseurs ? Sauf le mettre à un poste qui  requiert de la disponibilité, du patriotisme, de la connaissance du terrain diplomatique. Toute chose qui ne saurait être accompli que par des dignes fils de notre pays en qui vibre la fibre patriotique.

Monsieur le président, cette soi-disante nomination demeure comme une insulte et une entame à la souveraineté guinéenne, car c’est toutes les communautés de l’Afrique subsaharienne établies en Tunisie qui ironisent et critiquent cet acte en parlant de corruption, et du jamais vu dans l’arène diplomatique mondiale.

De tout ce qui précède, nous jeunes étudiants constituant l’avenir et l’aile percutante du changement que vous avez tant souhaité et prôné à notre faveur, souhaitons vivement le remplacement de monsieur SAM par des patriotes compétents qui ne manquent pas au ministère des  affaires étrangères de notre pays, qui pourront répondre à nos aspirations légitimes.

Monsieur le président, vous avez certainement été victime d’une duperie de votre entourage dans cette situation, mais nous pensons qu’à travers cette lettre ouverte vous pouvez rectifier le tir car nous avons l’intime conviction que cette nomination vient écorner l’image de notre pays.

Nous restons convaincus monsieur le président que vous allez faire rayonner la diplomatie guinéenne partout dans le monde à l’image de feu président Ahmed Sékou Touré qui fut un nationaliste convaincu reconnu en Afrique et dans le monde entier.

Veuillez croire excellence Monsieur le président en l’expression de nos sentiments distingués.

Vive la Guinée
Vive la jeunesse

La communauté guinéenne de Tunisie

Tunis, le 25 août 2016

12 commentaires
  1. Le SOLDAT dit

    Chèrs étudiants je tien a vous informer que la guinée a un chef de mafia qu’ils ne connaissent pas encore Alpha à des dêtes partous dans le monde il doit rembpoursser beaucoup des gens de l’argent comme les tony blair, Bernard couchenerd, certains Israliens etc… Donc toutes ses personnes doit etre rembourser avant de quiter au pouvoir, si il arrive encore a les rembourser tous avant les 5ans raison pour la quelle il veut que les guinéens lui accordent le 3è mandat. Je le connais depuis qu’il etait opposant en France, au temps de lansana conté il pris beaucoup des credit pour achete des armes et former des rebelle centre le regime de conté.

    1. king dit

      Soldat cest important ce que vous dites, quest ce qui prouve cest vrai

  2. Melila kalfa dit

    Bonjour,
    est il possible de nous accorder un droit de reponse sur les fausses accusations de cet article svp?
    Mr le consul n est pas tunisien, il est Guineen, adopté certes par le pays mais cela fait il de lui un « sous-citoyen »?
    Avant l ouverture du consulat il n existait aucune structure consulaire ou representant officiel du pays en Tunisie, la représentation par L Ambassade de la Republique de Guinée etant en Algerie.
    Mr le consul s’investit personnellement, après etude de chaque dossier, pour améliorer la situation des etudiants Guinéens en Tunisie par des bourses exceptionnelles, financements d’évènements culturels, aide juridique, billets pour le retour au pays… Il n a jamais fermé sa porte et a toujours offert une ecoute attentive a chaque situation.
    Il organise regulierment des rencontres ministérielles pour l amélioration des relations bilatérales notamment par le projet d’ouverture d une ligne aériennes directe entre Tunis et Conakry, faciliter l accès aux soins pour les guinéens souhaitant venir dans les structures hospitalières privées ou publiques en Tunisie… Lors de ces visites officielles, sont toujours présents les différents ministres Guinéens concernés et Mr l Ambassadeur de la republique de Guinee en Tunisie et Algerie, sous l’ égide et le patronat des ministères des affaires étrangères des deux pays respectifs.
    Il s agit d une vraie représentation à la hauteur du pays et de la confiance qu accordent les autoritées Guineenes a Mr le Consul et non d un jeu d etudiants ou de vexations de certaines personnes mal intentionnées qui cherchent par tous les moyens a retarder la politique d ouverture du pays.
    Pour precision, le Consulat n est pas tenu par l épouse du consul mais par une responsable d accueil certes d origine Tunisienne (comme dans 90% des represntations diplomatiques en Tunisie). Il est prevu l arrivee d un reponsable du protocole dépêché par le ministere des affaires étrangères Guinéennes d ici quelques mois.
    Mr le consul n a aucune autre activité professionnelle en Tunisie si ce n est la rigueur dans laquelle il s investit pour la progression des relations bilatérales.
    Il reste a l écoute de vos suggestions et sera ravi de repondre a vos questions.
    Salutations.

    1. Le splendide dit

      Toi tu n’as rien compris d’abord dans ta vie

  3. Samuela dit

    Bonjour, 
 est il possible de nous accorder un droit de reponse sur les fausses accusations de cet article svp? 
Mr le consul n est pas tunisien, il est Guineen, adopté certe par le pays mais cela fait il de lui un « sous-citoyen »? 
Avant l ouverture du consulat il n existait aucune structure consulaire ou representant officiel du pays en Tunisie, la représentation par L Ambassade de la Republique de Guinée etant en Algerie. 
Mr le consul s’investit personnellement, après etude de chaque dossier, pour améliorer la situation des etudiants Guinéens en Tunisie par des bourses exceptionnelles, financements d’évènements culturels, aide juridique, billets pour le retour au pays… Il n a jamais fermé sa porte et a toujours offert une ecoute attentive a chaque situation.
Il organise regulierment des rencontres ministérielles pour l amélioration des relations bilatérales notamment par le projet d’ouverture d une ligne aériennes directe entre Tunis et Conakry, faciliter l accès aux soins pour les guinéens souhaitant venir dans les structures hospitalières privées ou publiques en Tunisie… Lors de ces visites officielles, sont toujours présents les différents ministres Guinéens concernés et Mr l Ambassadeur de la republique de Guinee en Tunisie et Algerie, sous l’ égide et le patronat des ministères des affaires étrangères des deux pays respectifs. 
Il s agit d une vraie représentation à la hauteur du pays et de la confiance qu accordent les autoritées Guineenes a Mr le Consul et non d un jeu d etudiants ou de vexations de certaines personnes mal intentionnées qui cherchent par tous les moyens a retarder la politique d ouverture du pays. 
Pour precision, le Consulat n est pas tenu par l epouse du consul mais par une responsable d accueil certes d origine Tunisienne (comme dans 90% des represntations diplomatiques en Tunisie). Il est prevu l arrivee d un reponsable du protocole dépêché par le ministere des affaires étrangères Guinéennes d ici quelques mois. 
Mr le consul n a aucune autre activité professionnelle en Tunisie si ce n est la rigueur dans laquelle il s investit pour la progression des relations bilatérales.
Il reste a l écoute de vos suggestions et sera ravi de repondre a vos questions.
    Cordialement
    Présidente de la Communauté des Étudiants et Stagiaire Guinéens en Tunisie

  4. Conde Oumar dit

    Je suis équerré de constater qu’il y a des journaux dans mon pays, qui publient des articles sans mener des enquêtes, un article sans, un individu qui parle au nom d’une communauté dont il n’est même pas affilier, je trouve ça aberrent et irresponsable, nous exigions (la communauté des étudiants et stagiaires Guinéen en Tunisie) le retrait systématique de cette diffamation sur la toile, sinon nous allons vous poursuivre pour : diffamation, fausse accusation et Usurpation d’identité.
    Cordialement
    Condé Oumar Vice-Président de la Communauté des étudiants et stagiaires Guinéens en Tunisie

    1. Maurice kamano depuis Kankan dit

      Mr oumar ne joue pas avec ça ces gens sont sont très bourdon. Il parle quand ils finissent finissent de se drogué c’est des personnes qui réfléchissent très peu.

  5. Conde Oumar dit

    Je suis équerré de constater qu’il y a des journaux dans mon pays, qui publient des articles sans mener des enquêtes, un article sans signataire, un individu qui parle au nom d’une communauté dont il n’est même pas affilier, je trouve ça aberrent et irresponsable, nous exigions (la communauté des étudiants et stagiaires Guinéen en Tunisie) le retrait systématique de cette diffamation sur la toile, sinon nous allons vous poursuivre pour : diffamation, fausse accusation et Usurpation d’identité.
    Cordialement
    Condé Oumar Vice-Président de la Communauté des étudiants et stagiaires Guinéens en Tunisie

    1. Le splendide dit

      Mr oumar ne joue pas avec ça ces gens sont sont très bourdon. Il parle quand ils finissent finissent de se drogué c’est des personnes qui réfléchissent très peu.

  6. Mohamed Yacouba Kallo dit

    Bonjour Vision Guinée!
    Je suis surpris de voir que vous permettez de publier une lettre ouverte au nom de la communauté guinéenne vivant en Tunisie sans mentionner le nom des signataires. Je vous prenais pour un journal sérieux excusez-moi du terme mais c’est la vérité. La communauté guinéenne vivant ici en Tunisie s’entend à merveille avec Mr SAM le consul honoraire. Depuis sa nomination, il n’a ménagé aucun effort pour la réussite des activités qu’organise la CESGUIT(communauté des étudiants et stagiaires guinéens en Tunisie). Il nous soutient financièrement et moralement. Le problème est que les gens refusent d’aller vers lui et ce n’est pas à l’administration d’aller vers le citoyen au contraire. Certains guinéens se permettent de le juger alors qu’ils ne sont jamais aller au consulat pour quoi que ce soit.
    En matière diplomatique il s’investit pour la sauvegarde des intérêts de la Guinée notamment pour l’augmentation du nombre de places accordées à la Guinée dans les universités tunisiennes et l’ouverture d’une ligne Conakry-Tunis pour réduire le coût de transport des étudiants et bien d’autres guinéens qui auront besoin de soins et faire des affaires ici.
    Cordialement votre.
    Mohamed Yacouba Kallo
    2e secrétaire aux affaires extérieures et sociales de la CESGUIT.

    1. guineen dit

      Il est toujours bien et possible de donner des éclaircissements, sur la nomination de ce fameux consul.
      Dites-nous où dans le Maghreb un étranger, de surcroit subsaharien est adopté et promut à des postes diplomatiques ou autres postes de responsabilité ?
      Cessons de jouer à la politique d’autruche, car tout ce que Melila Kalfa raconte qui est sous une autre identité bandite, et hypocrite car sait pertinemment que même les simples étudiants dans son pays sont victimes d’acharnements et de tracasseries pour obtenir un simple titre de séjour avec ces méthodes de rançonnement dites de pénalités.
      Nous nous inscrivons en faux quand tu dis que le consul Tunisien aide les étudiants en finançant d’achats de billets retour, l’organisation d’évènements culturels ou le renforcement des relations diplomatiques entre la Guinée et la Tunisie qui relève de la seule compétence des diplomates Guinéens.
      Nous vous informons aussi que notre démarche est loin d’un jeu d’étudiants ou de vexation de qui que ce soit contre lesquels vous ne pouvez rien, car nous sommes des intellectuelles, dotés de capacités d’analyse, et vivant les réalités du quotidiens sur place.
      De quelle politique d’ouverture vous voulez nous parlez ou de l’inexistence de structure adéquate en Tunisie ?
      Les Guinéens ont toujours existés dans ce pays indépendamment de qui que ce soit.
      Leurs problèmes ont toujours été géré avec efficacité et ce, à tous points de vus par un détaché de l’Ambassade de Guinée en Tunisie, qui est au four et au moulin, pour la cause des Guinéens en général et des étudiants en particulier sans considération subjective aucune ni opportunisme.
      Pour les rencontres ministérielles, le rétablissement de la ligne aérienne entre Tunis et Conakry dont vous faites allusion, cette démarche fait partie du plan d’action de la haute autorité Tunisienne vers les pays de l’Afrique subsaharienne à l’image des pays comme le Mali, le Sénégal, la Cote D’ivoire, le Burkina Faso le Niger (bientôt notre pays)qui sont desservis par Tunis Air dont les problèmes sont résolus par les nationaux de ces différents pays sans l’interférence d’un consul dans leurs relations avec la Tunisie, mais plutôt la volonté de l’administration de Tunis Air dans sa politique managériale.
      De quoi d’autre encore ? C’est comme ça que vous intoxiquez la conscience des gens précisément le Président de la République avec qui vous n’êtes pas honnêtes et vous faites tout ce qui est contraire à ses vœux de prospérité pour la Guinée pour des raisons égoïstes qui sont de nature à retarder la Guinée.
      C’est vous représentants, et ces trois étudiants qui ont la langue mielleuse, qui n’ont aucune référence et qui sont dans les bottes du consul tunisien et de l’Ambassadeur.
      La Guinée nous appartient à nous tous, balayons alors ces vermines qui trahissent le pays, afin de bâtir le projet de société de notre professeur.

      En ce qui concerne des rencontres avec les ministres Guinéens, cela ne date pas d’aujourd’hui, car nos ministres ont toujours participés activement aux forums organisés à Tunis par CEPEX Tunisie. L’ancien ministre de la santé professeur AMARA CISSE peut vous en témoigner ainsi que ELHADJ MAMADOU SYLLA sont venus avec des délégations Guinéennes lors des forums à Tunis.
      Ne parlons pas non plus des rencontres organisées par le patronat Tunisien UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat) Dont les ministres Guinéens comme feue Hadja Rougui Barry et d’autres, ont assistés à des organisations de cette grande institution.
      Tout cela par le travail des diplomates Guinéens d’alors de notre Ambassade sans interférence d’un quelconque consul, à l’occurrence Tunisien.
      Les partenariats sur le plan médical, la clinique Errahma de Mahdia, noue un partenariat fructueux de longue date avec la Guinée où plusieurs fonctionnaires et autres Guinéens viennent se faire soigner.
      Les cliniques de l’espoir, D’El Amen, D’El Manar, de Taoufik, D’El Menza…, Des hôpitaux publics comme la Rabta, Charle Nicole, reçoivent aussi des Guinéens pour des soins, selon les revenus des uns et des autres.
      Ce n’est pas une clinique onéreuse comme Carthagène que l’on doit faire référence seulement.
      Des radiologues de la clinique Avicenne de Tunis ont fait des projets de partenariat avec des médecins Guinéens de Conakry, mais c’est un tunisien qui a disparue avec le financement de ce projet. Docteur BANGOURA peut vous en témoigner.
      C’est fort de toutes ces réalités que nous conseillons aux Guinéens et à nos autorités de se méfiés, des opportunistes de tous genres, car ils en existent beaucoup, et certains en ont ces traits machiavéliques.
      Ce n’est pas le fait d’avoir une société comme K énergie d’Almamya d’un étranger qu’il faut faire de lui le représentant de notre pays, car il faut savoir que l’intéressé a projeté ses intérêts dans l’avenir sous une double casquette.
      Guinéens soyons des patriotes car les choses ne nous sont pas données facilement ailleurs comme chez eux.
      Les Guinéens doivent prendre conscience, et dire que la politique d’ouverture ne signifie pas de prendre des gens qui sont partout et nulle part pour les implantés, et les mettre dans l’intimité de nos réalités.
      Même ceux qui tissent des liens de mariage avec des enfants chez eux sont toujours considérés chaque année comme des étrangers avec le système récurent de carte de séjour qu’on leurs impose dans une démarche hostile. Toute chose qui peut être une source d’entrée pour nos finances publiques aussi, car la réciprocité l’exige.
      De tout ce qui précède cette lettre est faite dans le but de participer à notre façons à l’édification d’une Guinée émergente débarrassée de tout système de corruption compromettant la dignité, la souveraineté, et la prise en otage de notre pays dans l’avenir par un système qui ne dit pas son nom, comme le combat actuellement du Président Professeur ALPHA CONDE sous tous ces formes

  7. Maurice kamano dit

    Vraiment bizarre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info