Ultimate magazine theme for WordPress.

Une étape majeure a été franchie dans le développement des infrastructures du projet Simandou

0

Avec une avance de cinq mois sur le calendrier initial, Rio Tinto SimFer a achevé la construction des fondations des cinq ponts de l’embranchement ferroviaire reliant les blocs 3 et 4 à la ligne ferroviaire du TransGuinéen.

Pour donner une idée de l’ampleur de ce chantier, plus de 5,34 kilomètres de pieux servant de base aux ponts ont été construits, ce qui équivaut à plus de 6 fois la hauteur du Burj Khalifa à Dubaï, le bâtiment le plus haut du monde.

A l’occasion de cette étape importante, Charles Zimmerman, responsable mondial des projets chez Rio Tinto, s’est rendu sur le site de Simandou pour rencontrer les équipes locales, les féliciter pour leurs avancées et souligner l’importance capitale du projet pour Rio Tinto.

« Simandou est l’un des projets les plus importants de notre histoire », a déclaré M. Zimmerman. « Nous y apportons notre expertise mondiale et mobilisons des équipes de haut niveau pour garantir que notre travail sur Simandou soit de qualité. »

Lors de sa visite, M. Zimmerman était accompagné d’une délégation d’experts de Rio Tinto venus apporter leur expertise, échanger leurs idées et tirer des leçons des succès des équipes locales.

« Nous avons été particulièrement impressionnés par la synergie au sein de l’équipe SimFer, qui unit des individus, des communautés et des langues diverses », a souligné M. Zimmerman. Il a ajouté que « l’esprit de « Wontanara » (qui signifie « tous ensemble » en Soussou) pourrait inspirer notre culture d’entreprise à l’échelle mondiale.  

Les 327 pieux, qui constitueront les fondations de 5 ponts d’une longueur totale de 1,7 km, ont été achevées en 165 jours. Les travaux ont été réalisés en collaboration avec CR18 (filiale du China Railways Group), un des principaux contractants de SimFer, qui réalise les travaux de son embranchement ferroviaire.

Cette étape a été accomplie bien avant l’échéance fixée avec le gouvernement guinéen, et les fondations des ponts ont été érigées sans aucun incident de sécurité – un succès notable, étant donné la main d’œuvre importante nécessaire pour ce genre de travaux de construction.

« Nous sommes très fiers d’avoir franchi cette étape », a déclaré Chris Aitchison, directeur général de SimFer. « Nous sommes conscients de l’importance de ce projet pour la Guinée et c’est pourquoi nous sommes ravis chaque fois que nous parvenons à respecter nos propres délais. »

La fin des travaux des pieux de pont constitue une avancée majeure vers la finalisation de l’embranchement ferroviaire qui reliera les sites miniers de Rio Tinto SimFer au chemin de fer principal TransGuinéen actuellement en construction par WCS. Le TransGuinéen permettra à terme l’acheminement du fer vers l’infrastructure portuaire partagée à Morébaya, à l’Ouest de la Guinée.

Le projet Simandou sur la bonne voie

La construction du TransGuinéen, avec ses 600 km de chemin de fer reliant les quatre régions de la Guinée permettra la valorisation des riches ressources minérales de la Guinée, favorisera le désenclavement des régions et stimulera le commerce à travers le pays.

Au-delà de ses retombées positives sur les opportunités d’emplois, les experts soulignent la valeur ajoutée à long terme que les infrastructures intégrées du projet créeront.

Avec une première production de la mine de SimFer attendue pour 2025 et une montée en puissance sur 30 mois pour atteindre une capacité annualisée de 60 millions de tonnes, on estime que ce projet pourrait stimuler l’économie guinéenne à hauteur de 10 milliards de dollars par an, notamment grâce à des effets induits positifs sur les secteurs adjacents, à une demande accrue de services supports et à des investissements dans des initiatives éducatives et des formations techniques.

En 2024, Rio Tinto SimFer a dépensé plus de 400 millions de dollars auprès d’entreprises enregistrées en Guinée, un chiffre qui, selon M. Zimmerman, « reflète notre engagement à soutenir l’économie locale, à promouvoir les entreprises guinéennes et à offrir des opportunités aux talents locaux. »

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info