Ultimate magazine theme for WordPress.

Une ONG élabore un document de stratégie d’assainissement de la ville de Conakry

0

received_1111357875607075[dropcap]P[/dropcap]our contribuer à l’assainissement des villes du pays, l’Organisation pour le développement et l’action citoyenne de Guinée (ODACI) a lancé ses activités ce samedi à Matoto Marché.  Cette structure non gouvernementale a élaboré un programme de sensibilisation et d’éducation des habitants de la capitale, Conakry.

Samedi, le document a été présenté lors d’une rencontre dans la banlieue de Conakry au cours de laquelle Aboubacar Diallo, président de l’ODACI-Guinée, a appelé les uns et les autres à un changement de comportement.

‘’Des gens prennent des ordures pour déverser dans la rue comme s’il n’y a pas de collectivités de ramassage des ordures dans les quartiers. Après on rejette la responsabilité à l’Etat. On doit se poser la question de  savoir quelle est notre responsabilité en tant qu’individu dans la gestion des ordures ménagères dans notre capitale’’, indique M. Diallo.

‘’Nous, en tant que jeunes membres de cette organisation, quand l’Etat a pris la décision de confier la gestion des ordures au génie militaire, on s’est dit qu’une étape a été franchie. Mais elle ne va pas perdurer longtemps. Parce qu’il y a des structures spécifiées qui peuvent gérer la gestion des ordures’’, ajoute-t-il.

Pour que les efforts consentis par le gouvernement produisent des résultats satisfaits, dit-il, il va falloir, en plus des apports financiers, toucher la mentalité des guinéens.

C’est pourquoi, fait-il valoir, ‘’ODACI-Guinée a mené une enquête et produit un document de stratégie d’assainissement des villes de Guinée. Un document que nous allons remettre au gouvernorat de Conakry dans lequel, nous avons inséré des idées pour appuyer le gouvernement pour dire voici notre contribution pour assainir notre ville’’.

Le document en question fera l’objet d’un vaste programme de communications communautaires.

Le chef secteur de Matoto marché, Mohamed Youla dira pour sa part que c’est un honneur de voir son quartier choisi parmi tant d’autres, pour abriter le lancement des activités de l’OCACI.

L’assainissement est une affaire de tous et doit se faire quotidiennement, note-t-il. ‘’En raison d’un manque de civisme, des citoyens continuent encore à verser des ordures dans les caniveaux alors que ces endroits ne sont pas des dépotoirs d’ordures,’’ conclut M. Youla.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info