Ultimate magazine theme for WordPress.

Vers l’organisation d’un forum économique sur la Guinée à Los Angeles

2
Jordan Garcia et Mme Karen Bass du Congres Américain
Jordan Garcia et Mme Karen Bass du Congres Américain

[dropcap]J[/dropcap]ordan Garcia est le consul honoraire de la Guinée en Californie. Nous sommes allés à sa rencontre pour parler de l’élection présidentielle du 11 octobre, sa mission en Californie et l’organisation très prochaine d’un forum économique international sur la Guinée à Los Angeles. Entretien !

VisionGuinee.Info : La Guinée sort d’une élection présidentielle. Pour bon nombre d’observateurs, le peuple de Guinée a montré sa maturité malgré les violences que l’on redoutait. Comment avez observé de loin ce processus électoral ?

Jordan Garcia : J’ai suivi de très près les élections et le bon déroulement de ces élections a montré comme vous le dites la maturité du peuple de Guinée. J’ai l’impression que les Guinéens veulent prendre leur destin en main et qu’ils sont fatigués de la violence. Ils veulent améliorer leur quotidien parce que le chaos et la violence ne mènent nulle part.

Les Guinéens se rendent bien compte que les choses avancent en Guinée. Je crois sérieusement que le bon déroulement de ces élections montre un tournant en Guinée, non seulement un tournant dans le processus démocratique, mais aussi dans celui du bien-être et du quotidien des Guinéens. Les choses ne sont pas parfaites mais nous sommes sur la bonne voix.

J’ai vu aussi sur les réseaux sociaux les Guinéens de différentes régions se mettre ensemble pour dire non à la division, non à la violence et appeler à l’unité pour aller de l’avant.

Peut-on connaître le nombre de guinéens vivant ici à Los Angeles ?

Environ 200 mais il est difficile de donner un chiffre exact, pour cela nous devrions faire un recensement.

Que faites-vous concrètement pour associer la diaspora au développement économique de la Guinée ?

J’essaie de mon mieux d’apporter mon soutien aux Guinéens de ma juridiction afin qu’ils puissent participer au développement économique de la Guinée. Je les invite lorsque je présente la Guinée auprès de certaines institutions.

Nous allons organiser avec la Congresswoman Karen Bass une conférence avec OPIC, Exam Bank, USAID l’année prochaine et j’aimerai faire participer la diaspora mais surtout des petites entreprises guinéennes prêtes à l’export. Car la Guinée a besoin d’exporter des produits finis.

C’est aussi à la diaspora de prendre des initiatives, d’être entreprenante et d’établir des ponts économiques entre nos deux pays. Il faut être positif et entreprendre.

Quel bilan tirez- vous de votre mandat à Los Angeles ? Des difficultés rencontrées dans votre mission ?

Je tire un bilan très positif, la Guinée n’était pas connue du tout en Californie et grâce à nos efforts on parle de la Guinée dans des universités prestigieuses comme UCLA, Californie State University à Long Beach et Cal State University a Los Angeles.

J’ai d’ailleurs un repas début décembre avec le directeur du Département Afrique de UCLA M. Steven Nelson pour discuter de l’organisation d’un évènement en 2016 pour Conakry Capital Mondial du livre à UCLA, une sorte de cocktail-party pour parler de ce grand évènement qui nous attend en 2017. Je précise que UCLA est l’une des plus grandes universités aux Etats-Unis, une des plus prestigieuses.

J’ai pu établir de bonnes relations non seulement avec les universités mais aussi avec les politiques et les forces de l’ordre en Californie. Je peux vous dire que maintenant les maires de San Francisco et Los Angeles savent où se trouve la Guinée (rires).

Je veux aussi remercier l’Ambassadeur de la République de Guinée aux Etats-Unis, Son Excellence Mamady Condé avec qui j’échange très régulièrement, un très grand diplomate très aimé des Guinéens aux Etats-Unis mais aussi des Américains, nous travaillons ensemble sur beaucoup de projets, il a une très grande expérience et une très bonne équipe.

J’aimerai voir plus de délégations gouvernementales en Californie, mais nous avons un gros problème lié à la distance. A Los Angeles, il est parfois difficile de réunir la communauté. Et nous sommes très loin de Conakry (rire).

En prélude à l’organisation d’un Forum économique international sur la Guinée à Los Angeles, vous avez rencontré différentes personnalités ici aux Etats-Unis, à quoi faut-il s’attendre ?

Vous savez Monsieur Bah, la Californie est la septième puissance mondiale, on y trouve des compagnies telles que : Facebook, Google, Apple, Oracle, Linkedin, AECOM, BECHTEL, Doll Foods le numéro un mondial de la banane, la compagnie pétrolière Occidentale Petroleum, GIA la première compagnie au monde de certification des diamants, UBER, etc.… Los Angeles est aussi la capitale mondiale du cinéma avec Hollywood.

L’organisation d’un Forum économique international sur la Guinée à Los Angeles n’est pour l’instant qu’un projet, il faut une vraie volonté pour qu’un tel projet aboutisse.

J’ai, il est vrai, rencontré différentes personnalités ici à Los Angeles à ce sujet, comme la Congresswoman Karen Bass (Conseillère du Président Obama sur les Affaires africaines) avec qui j’ai de très bonnes relations. Elle m’a dit qu’elle soutiendrait ce projet et participerait à cet évènement s’il avait lieu. Nous avons aussi le soutien de UCLA et d’autres universités et Chambres de commerce locales.

Que conseilleriez-vous aux guinéens qui désirent venir s’installer aux Etats-Unis (ou dans votre juridiction) ?

Je conseillerai plutôt aux Guinéens des Etats-Unis de retourner en Guinée car c’est en Afrique et particulièrement en Guinée que les opportunités sont et seront. Je les conseillerai d’aller en Guinée monter des affaires, de créer des emplois en Guinée.

Quant aux Guinéens qui souhaitent s’installer aux Etats-Unis, je leur conseille de prendre contact avec les Associations des Guinéens aux Etats-Unis mais aussi avec l’Ambassade des Etats-Unis à Conakry. Mais le plus important de savoir parler l’Anglais couramment.

Je serai fin janvier en Guinée et je compte organiser une réception afin de rencontrer un maximum de Guinéens et d’échanger avec eux sur différents sujets mais avant tout sur la promotion de la Guinée, ce pays qui me tient à cœur.

Réalisé par Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
2 commentaires
  1. Kaba dit

    L’ami du milliardaire Bloomberg…

  2. Diakite dit

    Il est proche d’apres un ami des Etats-Unis des Princes Koweitiens et il séjourne régulièrement a Koweit City.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info