Ultimate magazine theme for WordPress.

Vers une grève générale en Guinée ? ‘’Les négociations ont pour le moment échoué…Nous sommes obligés de prendre des dispositions’’

0

Le mardi 7 novembre prochain, les travailleurs des secteurs publics, mixtes, privés, informels et retraités de Guinée sont conviés à une assemblée générale. Une rencontre cruciale, selon le mouvement syndical guinéen qui dénonce l’échec des négociations avec le gouvernement.

De passage dans l’émission Mirador ce mercredi 1er novembre, Abdoulaye Sow, le secrétaire général de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a laissé entendre que la rencontre du 7 novembre sera mise à profit rendre compte à à la base afin de décider de la marche à suivre face au blocage des négociations.

‘’Depuis longtemps, nous sommes en négociation avec le gouvernement et l’incompréhension a atteint un niveau où on peut parler de blocage. Quand votre partenaire d’en face dit qu’il ne peut plus aller au-delà des propositions faites, ça bloque les négociations et cela amène l’autre partie à prendre des dispositions’’, martèle le syndicaliste.

Abdoulaye Sow déclare que ‘’nous avons montré notre bonne foi depuis le début des négociations parce que nous avons mis une commission de négociations qui est à la hauteur et qui a négocié jusque-là pour échanger de manière très responsable afin de trouver une solution rapide pour clore ces négociations, mais nous remarquons que le gouvernement est en train de montrer sa mauvaise foi. C’est ce  qui fait que les négociations sont bloquées. Nous sommes condamnés à revenir vers nos mandants, leur expliquer la situation pour qu’eux-mêmes nous commandent la marche à suivre‘’.

Alors que les négociations sont au point au mort, le patron de l’USTG pointe un doigt accusateur sur la partie gouvernementale.

‘’Lorsque le partenaire d’en face dit qu’il ne pourra plus faire des propositions alors qu’on lui avait demandé 100%, nous avons montré notre bonne foi et qu’il se cantonne à 20 %, ça veut dire qu’il ne veut plus négocier. Nous prenons nos dispositions par rapport à la situation. Les négociations ont pour le moment échoué, parce que tout simplement, à ce niveau des négociations, nous devrions continuer à faire des propositions pour aller vers un consensus. Mais le gouvernement ne veut pas continuer à négocier. Nous sommes obligés de prendre des dispositions‘’, a fait savoir Abdoulaye Sow.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info