Ultimate magazine theme for WordPress.

Violences post-électorales : plusieurs arrestations à Dinguiraye

0

[dropcap]S[/dropcap]elon la première autorité administrative de Dinguiraye, plusieurs arrestations ont été enregistrées suite aux violences survenues à Kalinko au lendemain des élections communales du 4 février

Ils sont plus d’une cinquantaine de suspects à avoir interpellés à Kalinko, selon le lieutenant-colonel Lamarana Diallo qui a livré l’info. Il précise que des enquêtes menées par agents de police a permis de mettre la main sur ces individus.

‘’Pour le moment, il y a eu 51 personnes arrêtées en flagrant délit et les enquêtes continuent. Beaucoup d’entre eux étaient muni de gourdins, de briquets et même de l’essence. Le procureur de Faranah a été saisi du dossier’’, déclare le préfet de Dinguiraye.

‘’Le calme est revenu, nous avons sensibilisé les gens. Il y avait eu aussi des échauffourées dans la sous-préfecture de Gagnakali et à Lansanaya, mais la situation été vite maitrisée’’, rassure l’officier.

Par voie de presse, le ministre de administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Conté a accusé des ‘’agitateurs politiques’’, sans les citer nommément, de tirer sur les ficelles dans l’ombre. Il annonce que les services de sécurité ont mis la main sur des manifestants qui, selon lui, ne tarderont à dénoncer leurs commanditaires.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info