Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici comment Moussa Para Diallo a développé l’agriculture à Timbi Madina

1

Moussa Para Diallo[dropcap]T[/dropcap]imbi-Madina, dans la préfecture de Pita, est de nos jours la sous-préfecture la plus réputée en matière de développement agricole. Le président de la Confédération nationale des organisations paysannes de Guinée (CNOPG), Moussa Para Diallo est l’artisan de cet exploit.

Invité mardi de Lynx Fm, il a dévoilé comment il a pu convaincre les populations de Timbi Madina à se lancer dans l’agriculture. ‘’C’est aussi simple. Si tu dis au paysan s’il travaille ça, il va avoir à manger correctement, la possibilité d’envoyer ses enfants à l’école, de se soigner avec sa famille et se vêtir, il va te suivre. On a donc montré aux gens le chemin par lequel, on peut passer pour avoir de revenus au niveau de chaque famille. Les gens se sont lancés’’, a expliqué Moussa Para Diallo.

Aujourd’hui, signale-t-il, ‘’même si on veut arrêter la machine, elle ne va pas s’arrêter. L’essentiel est que ça ne soit pas à Timbi Madina seulement mais sur l’ensemble du territoire national. Il faut que les suivent et accompagnent’’.

Pour le président de la CNOPG, ‘’c’est la politique agricole qui nous a permis au niveau de fédération paysanne du Fouta d’arriver à ce niveau. Malheureusement, on ne vulgarise pas cela dans les autres régions. Pour le faire, il faut se dire pourquoi eux ils ont réussi contrairement aux autres. Il faut aussi oser affronter les gens’’.

Parce que, soutient-il, ‘’l’agriculture n’est un simple applaudissement. C’est vraiment travailler, semer et arroser à temps mais aussi récolter et conserver à temps’’.

Difficultés des paysans

‘’Il y a manque d’aménagement pour pouvoir travailler correctement pendant la saison sèche. Parce qu’il faut pouvoir contrôler l’eau, que ça soit pour les pommes de terre, l’oignon ou autres. Il y a de problèmes de tracteurs en permanence. Pour préparer bien le sol, il faut des tracteurs de moyens pour pouvoir ameublir le sol. Car, la pomme de terre a besoin d’un sol neuf pour produire correctement. Il y a donc le problème l’aménagement, de tracteurs mais aussi des intrants de qualité’’, dira Moussa Para Diallo.

Actuellement, poursuit-il, ‘’ce que le gouvernement importe, ce sont les engrais pour le riz, le coton, le maïs, pas pour le maraichage. Il faut donc que le gouvernement fasse un effort pour nous trouver des engrais pour le maraîchage’’.

Calvaire au niveau des frontières

‘’En Guinée, nous sommes toujours exceptionnels’’, plante Moussa Para Diallo. ‘’Au niveau des frontières, à la sortie mais aussi à la rentrée, vous vous croyez dans un pays en guerre tellement qu’on est barricadé.  Une marchandise fabriquée ici pour le Mali, la Sierra Leone ou le Sénégal, si elle doit être concurrente, il faut réduire les charges’’, plaide le patron des paysans.

‘’Au niveau des douanes, que les camions ne restent pas plus de 30 minutes. Il faut diminuer l’attente aux frontières mais aussi les tracasseries’’, souhaite Moussa Para Diallo.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
1 commentaire
  1. kototely dit

    félicitation mr diallo et du courage
    ne compter pas sur ce gouvernement pour quoi que ca soit
    vous n aurais que des promesses comme ils savent bien le faire
    n avez t il pas tout promesses a ce pays ???
    il semble que l ont devez fermer le yeux et hop lors qu ont ouvriras le chemin de fer allait etre installer de conakry a bobodjioulasso
    courage mille fois courages n attendais pas que l usine chipes soit installer par ce gouvernement faite le vous même en cherchant des partenaires même si c est petites unités car ce gouvernement est champion du monde en fausse promesses
    pauvre guinée ou des voyous ont pris le pays en otage

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info