Ultimate magazine theme for WordPress.

Alpha Oumar Barry tué par balle, sa mère inconsolable : ‘’Je ne vais jamais pardonner ceux qui ont tué mon fils’’

0

La tristesse se lisait jeudi sur le visage des membres de la famille de Alpha Oumar Barry, adolescent de 16 ans, tué par balle à Bambeto alors qu’il se rendait à domicile en marge de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Admis au Brevet d’études du premier cycle, Alpha Oumar Diallo n’ira jamais au lycée. L’adolescent, qui quittait sa sœur pour la concession familiale à Bambeto, a croisé la mort sur le chemin de retour.

‘’Les faits se sont passés aux alentours de 15h. Il quittait chez sa sœur. C’est en cours de route qu’il a touché par balle. Il avait 16 ans. Vu que nous n’avions pas reçu des documents à l’hôpital Jean Paul 2, le corps a été repris pour être conduit à la morgue de l’hôpital Ignace Deen’’, explique Mme Houssainatou Barry.

Elle précise que ‘’tout ce qu’on veut, qu’on nous restitue son corps. C’est Dieu qui me l’a donné et qui l’a repris, mais je ne vais jamais pardonner ceux qui ont tué mon fils’’.

‘’Ils ont repris le corps de mon petit frère. Est-ce que c’est normal ?’’, s’insurge Mariama Sadio Barry, sœur du défunt, avant de poursuivre : ‘’On réclame que justice soit faite. Mon frère a eu le BEPC cette année et aimait jouer au football’’.

Rencontré à la maison mortuaire, Ismaël Barry, chef du secteur Mosquée centrale Bambeto, a laissé entendre que ‘’le jeune avait ramené la puce téléphonique de sa sœur. C’est en quittant chez celle-ci qu’il a reçu la balle. La dépouille est à la morgue de Ignace Deen. Ce qui lui est arrivé est vraiment déplorable’’.

Sélectionné pour vous :  Un député de l’UFR regrette la démission de Gassama Diaby

‘’Nous avons enterré plus de 200 victimes des manifestations au cimetière de Bambeto. Le colonel Mamadi Doumbouya en personne s’est recueilli sur leurs tombes après son avènement au pouvoir. S’il commence à tuer, ça veut dire qu’il se moquait de nous’’, dénonce-t-il, avant de demander aux autorités ‘’si on tue les enfants qui sont l’avenir du pays, qui va diriger la Guinée demain ?’’

Il assure que ‘’les agents des forces de sécurité doivent savoir qu’ils sont guinéens. Ils rentrent dans les quartiers pour agresser des personnes âgées et tuer des enfants innocents. Nous-mêmes, en tant qu’autorités locales, nous ne sommes pas épargnés par leurs violences. Puisque c’est lui qui dirige le pays, Doumbouya doit avoir le contrôle sur les forces de défense et de sécurité’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info