Ultimate magazine theme for WordPress.

Bientôt les préfectures de Kankan, Siguiri et Kouroussa vont en finir avec les problèmes d’électricité 

0

La présentation de l’étude de faisabilité pour la réalisation de trois centrales photovoltaïques dans la région de Kankan a eu lieu mercredi dans un réceptif hôtelier de Conakry. Le projet vise à fournir de l’énergie solaire aux préfectures de Kankan, Siguiri et Kouroussa.  

L’Etat guinéen a fait appel à l’entreprise Green World Sado Compagny pour développer ce projet ambitieux dans cette région afin d’accroître la capacité de production de la zone.

Le ministre de l’énergie de l’hydraulique et des hydrocarbures étant absent, c’est son conseiller chargé des questions de l’énergie qui a présidé la rencontre, en présence de cadres techniques du département.

Soriba Sékou Bangoura affirme qu’il s’agit effectivement de ‘’la production de l’énergie renouvelable, propre et à un coût de production beaucoup plus faible par rapport à ce que nous produisons actuellement dans cette zone avec des centrales thermiques’’.

Il souligne que ‘’l’opportunité de la réalisation de ces centrales, ce qu’elles vont permettre de pouvoir donner du courant dans cette localité pour un temps beaucoup plus grand, parce qu’actuellement ; le temps de desserte est de 6h. Pendant la journée, il n’y a pas du tout d’électricité. Donc les activités des PME, les industries, des ménages et autres sont à l’arrêt’’.

Le représentant de la société Green World Sado en Guinée assure que ‘’la particularité de ce projet, c’est que c’est de fournir de l’énergie renouvelable. Depuis l’indépendance jusqu’à nos jours, la Haute Guinée n’est pas vraiment satisfaite en électricité. Nous venons mettre ce projet à l’appréciation des autorités. C’est un projet innovant, qui va faire que la population pourra être satisfaite en ce qui concerne la desserte en électricité’’.

Sélectionné pour vous :  Amadou Diouldé Diallo libre après 82 jours de détention : ‘’Je suis content d’être allé en prison’’

Lounceny Dioubaté pense que ce projet ‘’va favoriser l’emploi, générer des richesses avec les PME, permettre aux étudiants de l’université de Kankan de se connecter à Internet, parce qu’ils utiliseront le courant toute la journée et ça va augmenter aussi le revenu de la population surtout des femmes, qui vont pouvoir conserver leur produits’’.

Pour sa part, le consultant chargé de la présentation de l’étude de faisabilité indique que l’avantage avec ce projet de construction de ces centrales solaires à Kankan, Kouroussa et Siguiri, ‘’c’est que c’est de l’énergie propre. Avec la réduction des gaz à effet de serre, il n’y aura pas de production de pulluants et on ne payera pas de carburant’’.

N’Faly Yombouno précise que le projet est ‘’échelonné sur un an. Il s’agit de 100 MW. La première fois, nous avons à faire à 36 MW dont 17 à Kankan, 2 à Kouroussa et 17 à Siguiri. Dans la deuxième phase, c’est la production de 64 MW qui va être exécutée sur le réseau et d’ici là, il y aura des lignes d’interconnexion’’.

Avant de conclure qu’après cette première expérience, ‘’nous avons l’ambition d’évoluer sur d’autres sur d’autres terrains qui ne sont pas encore identifiés. Mais c’est après la signature du document contractuel que nous allons identifier d’autres sites, parce que cela est possible en Guinée’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info