Ultimate magazine theme for WordPress.

De graves accusations de l’UFDG contre des administrateurs territoriaux

3

[dropcap]L[/dropcap]e principal parti de l’opposition accuse des administrateurs territoriaux de partialité. Selon le secrétaire national de l’UFDG en charge des affaires électorales, son parti n’a pas pu déposer des listes de candidatures dans certaines circonscriptions. La faute est imputable à certains préfets et sous-préfets, à l’en croire.

‘’Malgré la prorogation du délai de dépôt des candidatures, nous avons rencontré des difficultés liées à la mobilisation des documents administratifs et juridiques. Nous avons aussi rencontré des problèmes au niveau des agents administratifs indélicats qui font payer des sommes exorbitantes pour la délivrance des dossiers’’, a confié à VisionGuinee l’honorable Cellou Baldé.

Il affirme que certains responsables de l’UFDG à la base ont fait l’objet de menaces. ‘’Dans certains endroits où nous sommes passés, des agents administratifs trainaient les pas quand il s’agit de l’UFDG. On a noté aussi un manque de neutralité des administrateurs territoriaux par endroits’’, indique-t-il.

Selon lui, à Kissidougou où séjourne actuellement le président de l’assemblée nationale, ‘’nous avons vu nos responsables menacés. Pis encore, des candidats inscrits sur nos listes et qui ont mobilisé les documents ont désisté parce que tout simplement ils ont été menacés par des responsables de l’administration’’, martèle-t-il.

Il affirme qu’un sous-préfet à Kankan a exigé que ne soit validée que la liste du RPG Arc-en-ciel dans sa localité. ‘’Nous avons trainé le problème chez le préfet Aziz Djop. On a eu de sérieux problèmes sur le terrain parce que l’administration territoriale n’est pas en train d’observer le principe de neutralité’’, se plaint le parlementaire.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

Sélectionné pour vous :  Un membre du CNT aux forces de l’ordre : ‘’le caractère illicite d’une manifestation sur la voie publique n’autorise ni ne justifie des meurtres’’

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
3 commentaires
  1. Mamadou Diallo dit

    c’est comme a soyah dans mamou, là aussi nous avons rencontré des presidents des districts qui affirmait d’avoir recu l’ordonance du sous prefets de n’est pas delivré les certificats de residence. mais là, l’assistant technique deployé par l’ufdg a mamou a vite bondit sur les regles et principes d’un administrateur territorial, tout rappelant a l’ordre les uns et les autres.

  2. sampil dit

    mr cellou balde detrompe toi , les autoritées ne vont pas delivrer des documents administratifs a des etrangers que votre parti a fait venir de la siera leonne et du senegal pour gonfler vos militants.

    1. Ismael bangoura dit

      En tout cas.ce parti ethno est constanment ds une logique de revendication.eux ils ont toujours quelque chose à reclamer ou à se plaindre pour ou contre.des vrais dessins animés ces gens.porotooo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info