Ultimate magazine theme for WordPress.

Deux places pour les religieux au sein du CNT : ‘’il n’y a pas de cacophonie’’

0

[dropcap]A[/dropcap]u terme de la rencontre avec le secrétaire général du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Elhadj Mohamed Mansour Fadiga, membre du Conseil islamique de Guinée, a confié à la presse que le choix des deux personnes devant représenter les religieux au CNT ne divise pas. 

‘’Nous avons apprécié cette assise pour davantage d’explications’’, a déclaré Elhadj Mohamed Mansour Fadiga, avant de rassurer que ‘’chez nous, les chefs religieux, le choix de nos représentants au CNT ne pose pas de problèmes’’.

Il poursuit en précisant qu’entre ‘’nous et les chrétiens, les deux places que nous avons eues, nous leur avons cédé une. Chacun est en train de désigner son candidat’’.

A la question de savoir si seulement deux places sont suffisantes pour représenter les religieux au sein du CNT, Elhadj Mansour Fadiga répond que ‘’c’est peu vu l’importance des religieux dans ce pays. Nous avons demandé aux autorités de prendre en compte prochainement le poids des religieux dans notre société’’.

Il rassure que contrairement aux autres entités qui peinent à s’entendre, ‘’il n’y a pas de cacophonie pour la représentativité au CNT’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Sélectionné pour vous :  ‘’Conté a fait de Dalein son fils’’, selon un ancien préfet
Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info