Ultimate magazine theme for WordPress.

Kassory Fofana accusé d’avoir détourné ‘’plusieurs milliers de milliards de francs guinéens’’

0

Le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) a levé vendredi un coin de voile des faits reprochés à l’ancien Premier ministre Kassory Fofana, placé le 6 avril en détention à la maison centrale de Conakry.

L’ex-patron du dernier gouvernement d’Alpha Condé est poursuivi pour des faits de blanchiment des capitaux, détournement de fonds, corruption et enrichissement illicite.

Face à la presse, Aly Touré a annoncé que l’ancien locataire du palais de la colombe est accusé d’avoir détourné ‘’plusieurs milliers de milliards de francs guinéens et plusieurs millions en devises notamment la somme de 46 millions 293 mille 655 dollars dans le cadre de l’appui de la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI) à l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIEF)’’ par rapport à la procédure d’urgence déclenchée pendant la pandémie de Covid-19.

Dans la gestion de la primature sous Kassory Fofana, selon le procureur spécial de la CRIEF, ‘’81 milliards 234 millions 422 mille 021 francs guinéens ont été sortis des caisses de l’Etat. Ils ont été entièrement décaissés sur ordonnance de Ibrahima Kassory Fofana. Il était l’ordonnateur. Nous avons aucune justification de l’utilisation de ce montant à date par rapport à sa gestion au niveau de la primature’’.

‘’Au-delà de ça, il y a d’autres montants non moins importants qui ont été révélés dans sa gestion et constatés par rapport aux mouvements sur ses comptes bancaires en francs guinéens, en dollars et euros. Ce sont des comptes qui ont connu suffisamment de mouvements suspects’’, détaille le chef du parquet spécial de la CRIEF.

Sélectionné pour vous :  En Guinée, professe Alpha Condé, ‘’on a un grand handicap’’

Il révèle qu’il ‘’y a des faits de rétro-commissions qui sont également reprochés à Kassory Fofana lors de sa gestion. L’affaire est en train débattue devant la chambre spéciale de contrôle’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info