Ultimate magazine theme for WordPress.

L’avocat de Toumba Diakité qualifie les sanctions de l’UE ‘’d’arbitraires, illégales et dénuées de tout fondement juridique’’

0

[dropcap]L[/dropcap]e vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell Fontelles, évoquant le massacre du 28 septembre 2009, a déclaré que l’UE a pris des sanctions contre cinq personnes impliquées dans ce dossier, qualifié de crime contre l’humanité.

Parmi les personnes sous le coup de sanctions figurent l’ancien chef de junte militaire Moussa Dadis Camara, Toumba Diakité, les colonels Tiegboro Camara, Claude Pivi alias Coplan, l’ancien ministre de la santé, Abdoulaye Cherif Diaby.

Tous ces anciens responsables du CNDD font l’objet d’un régime de sanctions individuelles de l’UE, notamment l’interdiction de voyager sur le territoire des États membres de l’UE et le gel des avoirs qui y sont détenus.

L’avocat de Moussa Dadis Camara et celui de son ancien aide de camp sont montés au créneau pour répondre à l’Union européenne.

Me Paul Yomba Kourouma, avocat d’Aboubacar Toumba Diakité estime que ‘’l’Union européenne a entrepris des sanctions arbitraires, illégales, dénuées de tout fondement juridique et qui n’obéissent à une règle de procédure’’.

Même son de cloche pour la défense de l’ex-chef de la junte. ‘’Ce communiqué de l’Union européenne est tout simplement une provocation. L’UE même sait que relativement à mon client, ces sanctions sont inutiles’’, laisse entendre Me Jean Baptiste Jocamey Haba sur Gangan TV, assurant que ‘’le président Dadis Camara n’a ni biens en numéraire, en nature ou de quelle que nature à l’étranger, à plus forte raison sur le territoire de l’UE’’.

Me Paul Yomba Kourouma reproche aux eurodéputés de ‘’n’avoir jamais réagi face à la maltraitance de Toumba. Jamais ils n’ont dénoncé le caractère arbitraire de sa détention. Jamais ils n’ont exigé que le cas de Toumba soit examiné’’.

Pour l’homme de droit, la décision de l’UE ‘’doit être attaquée sans désemparer devant la Cour européenne des droits de l’homme. Parce qu’elle est arbitraire, illégale, téméraire, vexatoire, frustratoire, dénuée de tout fondement et mérite rétractation’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info