Ultimate magazine theme for WordPress.

Le ministre de la sécurité suggère des caméras pour identifier les auteurs des meurtres lors des manifs

3

Ministre Kabele [dropcap]D[/dropcap]eux personnes ont perdu dans la vie durant la grève des enseignants déclenchée la semaine dernière. Des témoins accusent des éléments des forces de sécurité d’avoir tiré à balles réelles sur ces victimes. La police, de son côté, dément de manière formelle.

Invité mercredi de l’émission Œil de lynx, le ministre Kabelé Camara a indiqué que depuis son arrivée à la tête du département de la sécurité, des instructions fermes ont été données à ses agents. ‘’On ne sort qu’avec des armes conventionnelles. Tout policier qui se trouve porteur d’une arme à feu est purement et simplement sanctionné et traduit devant les juridictions’’, affirme-t-il.

Selon le ministre de la sécurité, un homme cagoulé a été aperçu mardi à Cosa peu avant la mort de Saifoulaye Bah. ‘’Il est en train d’être recherché. Je souhaite vraiment qu’il soit retrouvé.  Ça nous permettra de lever un coin de voile’’, dira-t-il.

Il précise que son département met les bouchées doubles pour la police puisse redorer son blason et retablir les liens de confiance avec la population. ‘’Il y a des gens mal intentionnés qui veulent toujours ternir l’image de la police et qui peuvent agir. Ces gens peuvent fabriquer des armes à feu, couper les canons de manière à ne pas les rendre visible’’, détaille Me Kabèlè Camara au micro de nos confrères, tout en n’excluant pas non plus que la police regorge d’indélicats dans ses rangs.

Pour traquer rapidement les auteurs de tirs à balles réelles lors des manifestations, le ministre de la sécurité opte pour l’installation de caméras dans des points stratégiques de la capitale. ‘’Il serait possible d’observer une certaine vitesse dans les enquetes s’il y avait des cameras un peu partout, placées dans de zones stratégiques comme Cosa, le rond-point de Matoto, le marché Niger’’, avance-t-il.

Sélectionné pour vous :  Hausse vertigineuse du nombre de cas de Covid-19 : ‘’la vie des guinéens est en danger’’, alerte l’UFDG

‘’En visionnant les images, on peut voir qui a tiré. On pourrait même faire son portrait-robot pour le retrouver. Mais ces dispositions nous manquent encore’’, professe le patron du département de la sécurité, qui précise qu’une expertise balistique pourrait également permettre de mettre la main sur le propriétaire d’une arme à feu ayant servi à tuer un manifestant.

‘’On pourrait aussi faire l’autopsie et retrouver la balle dans le corps de la victime. Avec cette balle, on peut faire une expertise balistique conduisant au détenteur de l’arme’’,  suggère-t-il encore, annonçant la ‘’CEDEAO est en train de travailler sur le marquage et le traçage des armes à feu’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
3 commentaires
  1. Ladji dit

    Mr kabele, tous ceux ki etait avec le jeune tue ont expliker les circonstance sa mort et ont mm identifier le presume policier assassin(il disent kil lui a tirer aux pied ensuite a la poitrine) kil est en service a nongo. Allez larete et linteroger. Cette histoire dhomme cagouler et armer c juste noyer le poisson. Cela montre ke vous netes pas serieux. Et cest honteux…

  2. Sow dit

    Dommage pour ce ministre comment peut-on avancé de tel propos étant un haut responsable tu devrais démissionné et être traduit en justice voir même pendu

  3. D D Kawou dit

    Quand l’élève dépasse le Maître,on a ce genre de Discours de Fanfaronnade…
    Quel ministre???.
    Encore une fois une nouvelle enquête de mensonges à ouvrir!!!.
    Il ya combien d’enquêtes criminelles d’ouvert à date et,sans résultat concret depuis 2010???.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info