Ultimate magazine theme for WordPress.

Les Tranchantes de Thiâ’nguel : ‘’Ferme-la et dégage!’’ (Opinion)

6
Alhassane Condé
Alhassane Condé, Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation © Jeune Afrique

Ce matin, chers lecteurs, je passe par vous pour adresser une petite lettre. Loin de moi de fourrer mon nez dans ce qui ne regarde pas mon être. Mais, il est des moments où le silence est un aveu de complicité, surtout quand on laisse des conneries naître. Ma bouche me démange à tel point que si je ne l’ouvre pas, elle risque de ne pas s’en remettre. Au bout de ma missive, il vous appartiendra d’accepter mon opinion ou de m’envoyer paître.

Ma lettre s’adresse à un certain ministre de la République qui aurait mieux fait de donner sa langue au premier chaton venu, au lieu de ses balivernes qui s’enchevêtrent. Il y a longtemps qu’on l’avait pas entendu cancaner et le pays consommait tranquillement ce bien-être. Trop longtemps resté dans les oubliettes, quand il l’ouvre, c’est pour nous asperger de son verbe écœurant qui le féconde d’une semence de traitre.

Quand le peuple rêve d’apaisement et de réconciliation, ce sont des têtes brûlées de cet acabit qui jouent chiants maîtres. Quand t’as rien à dire de constructif, si tu ne l’ouvres que pour éructer ton mot poussif, tu ferais mieux de lui foutre quelques tentantes guêtres. Or, là, rien de tentant et d’alléchant dans ton éructation singulière drapée de sa sale jambière. Écoute ma prière et mon ardeur conseillère : Ferme-la et dégage comme je le fais à chacune de mes envolées débiles et régulières.

Pour qui te prends-tu pour te mettre à la place des militants d’un parti politique et traiter son leader de menteur ? N’es-tu pas capable de lire dans les déclarations politiques les dessous de la surenchère dans une perspective d’obtenir le meilleur ? De quoi est brossée ta bouche, Signal ou Colgate, pour t’imaginer qu’elle est autorisée à cracher sur l’autre et son pouuto enjoliveur ? De quelle langue pendue tu fanfaronnes pour te laisser dandiner de tes pitreries de provocateur ? De quelles lèvres pendantes tu moules tes mots pleins de souillures et insolemment agitateurs ? Pour qui tu te prends pour imaginer que tu peux baver sur un leader de la stature de ton patron manipulateur ? Quelle mouche t’a shooté le cerveau pour qu’il soit déglingué au point de ne pas surveiller et nettoyer au chlore ton langage de ses mauvaises senteurs ? Sous prétexte que t’es ministre, tu te crois absout de toutes les diffamations et élan de démagogue suceur ?

Au contraire, un ministre de la République devrait être, pour tous, bon joueur et génial causeur. Là, toi, t’es plus qu’un fichu bon cireur de pompes et plutôt mauvais parleur et génial casseur. Si le parti que t’indexes n’est pas en règle, t’aurais mieux fait de le mettre au pas comme tout bon administrateur. Au lieu de cela, tu t’évertues à nous arroser de ta diarrhée verbale au moment où la dysenterie est suspecte pour cause d’Ebola emmerdeur. Si ce parti est aussi communautaire que tu le clames, t’as qu’à le dissoudre et épargner le peuple de ce mal diviseur. Au lieu de balancer tes provocations qui ne font rire que ceux qui puent de la gueule, dénudant des dents de peu de valeur.

C’est bon, M. le Ministre t’as assez causé comme ça pour revenir au-devant de la scène par ce couloir pisseux et plein de malheur. Entre taxé l’autre de Somalien ou de meilleur investisseur du pays de la Téranga pour son Cauris d’or, on voit bien qu’il y a une sorte d’acharnement qui joue dans ta caboche de bon fossoyeur ? Si ton adversaire t’oppose un silence poli, saisis l’occasion, parce que souvent le silence n’est adressé qu’aux imbéciles querelleurs. A ceux-là, on rétorque fréquemment que le chien aboie et la caravane passe avec lenteur. J’ose espérer que t’es de ceux à qui on répond pas par un silence moqueur, railleur. J’ose espérer que désormais tu remueras sept fois la langue, avant de te laisser déchoir dans cet espace médiatique piégeur. J’ose croire que t’avais peut-être trop sifflé sur la bouteille pour te laisser embarquer dans cette encolure à radoteur.

Faut que t’arrêtes les frais, mon cher, stopper de creuser ce trou dans lequel tu t’enfonces par l’intermédiaire des radiodiffuseurs. T’as assez de choses à faire comme ça avec l’administration de nos trottoirs gangrenés de saleté et de terreur. T’as assez d’occupations avec tes gouverneurs fêlés qui se suivent et se ressemblent, pour pas gaspiller ton énergie dans des supputations et diffamations toussotant de fadeur. Tais-toi, je t’en conjure, faut la mettre en veilleuse, car t’es pas à la place qu’il faut pour espérer donner à l’autre des frayeurs. Le gugusse en a vu d’autres avant toi et il n’a jamais pour autant perdu sa candeur. Tes menaces, lui et ses suiveurs connaissent ça par cœur. Pas la peine de t’agiter comme ça comme un piètre prestidigitateur qui, par un ultime tour tordu, tente de reconquérir son public râleur. Ta causette a un arrière-goût de déjà entendu, des relents de déjà vu dans ce bled de mal inspiré et pauvres répétiteurs. Tais-toi, yandi, tais-toi, parce que nos tympans sont déjà saturés de tes discours frimeurs.

Silence, on écoute le silence libérateur. Parce que t’inventes rien de nouveau, parce qu’ici, intimidation et provocation sont des rimes qui triment, des trames qui crament, je ferme maintenant ma gueule et je dégage !

Retrouvez les chroniques de Soulay Thianguel sur la page Facebook Les Tranchantes de Thiâ’nguel

6 commentaires
  1. mamadou algassim barry dit

    c b1 frero..c bon à r1 meritte +ke xa pxkil n’a vrmn pa honte c l8 là…g t love

  2. azize tyson dit

    Alhassane Conde doit savoire que UFDG existais avant la circoncision Alhassane conde crassi ethno cracie comme la paix reigne en ce temps le salopare aulieu de soccupé à Ebola le batare cherche a melangé les Guineens aulieu de conseillé à son pâtron Alpha cracie le plus grand manteur de de la Guinee il s’ataque le prix nobel de la paix de Guinee CELLOU DALEIN DIALLO.

  3. daka dit

    cest un ministre qui es fou,

  4. lamzo dit

    C’est un ennemis de la républic,mais il serrait le1er victimes

  5. Mamadou DIALLO dit

    Merci à toi mon cher frere T. Diallo, ne nous laissons plus faire. Plus de cadeau à ces fanfarons sans foi ni loi.
    Battons-nous comme un seul homme contre ces ethnos qui, par manque de resultats, cherchent à convaincre leur mentor en s’attaquant à notre Sagesse et Dignité.
    Bon courage et que Dieu veuille sur nous!!!

  6. C’est un gouvernement barbare qui n’a mains pas de châtiment vers son peuple qui ceux font passer comme des idiots bague soi-disant qu’ils sont empêcher par les opposant ils sont pas compatibles pour diriger la Guinée ils n’ont cas fermé un n’a marre de ces on-dit

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info