Ultimate magazine theme for WordPress.

Massacre du 28 septembre : le comité de pilotage met les bouchées doubles pour la tenue effective du procès

0

A la demande du garde des Sceaux, le comité de pilotage pour la tenue du procès des évènements du 28 septembre s’est réuni ce vendredi 29 juillet. C’est la première réunion de ces acteurs impliqués dans l’organisation du procès historique depuis l’arrivée de Charles Wright à la tête du département de la justice

Toutes les parties prenantes aux préparatifs de l’organisation du procès étaient présentes à cette réunion conduite par le président du comité de pilotage Alphonse Charles Wright. 

Une réunion extraordinaire au cours de laquelle le comité technique de suivi et le comité de gestion ont tablé sur les préparatifs afin d’atteindre l’objectif visé. 

“En fait, le comité technique prépare les réunions de comité de pilotage. Là, nous avions préparé des textes que nous avons soumis pour que nous puissions tous ensemble les valider. Malheureusement, les différents documents qui ont été présentés n’étaient pas totalement à point. Donc nous avons quelques petites retouches à faire pour les soumettre. Tout cela se fait en vue de l’organisation du procès du 28 septembre”, a expliqué la secrétaire générale du département de la justice et des droits de l’homme, Irène Marie Hadjimalis.

Elle rappelle que “le président de la transition a dit qu’il voudrait que ce procès se tienne avant le 28 septembre 2022. Donc nous devons mettre en œuvre tous les jalons en place pour que cela soit une réalité”.

Présent à la rencontre, Ibrahima Sacko du bureau du haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a souligné qu’il était “effectivement question de parler des préparatifs de la tenue du procès du 28 septembre”.

Sélectionné pour vous :  Lancement d’un numéro vert pour dénoncer le détournement des produits antipaludiques

Il a tenu à rappeler que son institution “accompagne l’Etat guinéen depuis la création de ce comité, pour que le procès soit tenu dans le respect des règles internationales en matière de procès juste et équitable”.

“Nous avons été invités par le ministre dd la justice pour participer à cette réunion qui est la première depuis sa nomination. Des  choses concrètes ont été discutées aujourd’hui. Elles peuvent nous conduire vers la tenue de ce procès dans un délai relativement court”, a ajouté M. Sacko. 

Après la rencontre, les membres du comité ont effectué une visite sur le chantier du tribunal ad-hoc pour constater de visu l’avancement des travaux. 

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com  

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info