Ultimate magazine theme for WordPress.

Me Abdoul Gadiry Diallo à Alpha Condé : ‘’Il ne sert à rien de torturer quelqu’un et lui donner de l’argent’’

1

A la faveur d’une conférence de presse tenue ce lundi 4 novembre à Conakry, l’avocat Me Abdoul Gadiry Diallo a condamné la déportation des 33 jeunes dans un camp situé à près de 600 km de Conakry pour être torturés.

D’entrée de jeu, l’homme de Droit a tout d’abord déploré l’existence d’un autre camp de concentration où on materait des citoyens à cause de telles ou telles autres considérations. ‘’Nous n’avons pas fini de corriger les maux du célèbre camp Boiro, voila qu’on nous crée un autre camp de concentration sur où nos concitoyens ont été trainés et torturés dans la plus grande atrocité’’, a fustigé Me Abdoul Gadiry Diallo.

S’exprimant sur le laxisme de la Justice guinéenne relatif à ce dossier, l’orateur a indiqué que si pour une petite manifestation de rue, on  est prompt à traduire les gens à la justice, qu’il n’en a pas été autant le cas dans le dossier de cette déportation des jeunes dans leur propre pays ; condamnant ainsi le fait que ni le procureur de Kankan, ni celui de Conakry ne se soient autosaisis de ce dossier. ‘’La territorialité voudrait que l’une ou l’autre des instances judiciaires de Kankan ou de Conakry se saisissent du dossier’’, a-t-il estimé.

Sur les attitudes du président de la République qui auraient consisté à rencontrer ces victimes avant de leur donner de l’argent au palais Sèkhoutouréya par l’entremise du ministre Gassama Diaby, Me Abdoul Gadiry Diallo a rétorqué en ces termes.  ‘’Il ne sert à rien de torturer quelqu’un et lui donner  de l’argent par la suite pour panser ses plaies. Il faut plutôt lui assurer la sécurité maximale pour la paix dans le pays’’.

Sélectionné pour vous :  Le SLECG accuse le ministre Yéro Baldé de fouler aux pieds l'accord de sortie de crise

Pour rappel, ils étaient au total 33 jeunes gens à être pris par des militaires avant de les déporter loin de la capitale pour les soumettre à des tortures, pour des raisons non encore élucidées.

Mady Bangoura pour VisionGuinee.Info
00224664 29 48 51

Place this code at the end of your tag:
1 commentaire
  1. abkodo2 dit

    Et si dans cette affaire, le Président était à l’obscur de ce qui s’est réellement passé? Peut-on avoir des doutes?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info