Ultimate magazine theme for WordPress.

Mohamed Léon Bangoura : ‘’C’est le colonel Doumbouya que Dieu a envoyé pour sauver le peuple de Guinée’’

0

Emissaire du président de la transition, Mohamed Léon Bangoura est sur tous les fronts pour prêter la paix et l’unité nationale. A l’occasion de la fête de ramadan, il s’est prêté aux questions de la rédaction de VisionGuinee. Entretien.

VisionGuinee : les fidèles musulmans célèbrent la fête de ramadan au terme de 30 jours de jeûne. Que diriez-vous à vos compatriotes ?

Je voudrais saluer et remercier tous les guinéens, le colonel Mamadi Doumbouya et ses compagnons du CNRD, le gouvernement, le président du CNT et l’ensemble des membres du CNT et toutes les personnes qui se battent pour que la paix continue de régner en Guinée.

Je souhaite bonne fête à tous les guinéens de l’intérieur et de l’extérieur du pays, au président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya, aux colonels Amara Camara, Balla Samoura, Sadiba Koulibaly et au ministre de la défense Aboubacar Sidiki Camara et à l’ensemble des membres du gouvernement.

Vous qui êtes dans l’entourage du président de la transition, une Guinée nouvelle est-elle possible sous l’ère Mamadi Doumbouya ?

Le colonel Doumbouya est déterminé à bâtir une Guinée nouvelle. Il aime la Guinée et les guinéens sans distinction aucune. On a eu des chefs d’Etat qui ne pouvaient pas prier n’importe où. Le président actuel prie partout. Aujourd’hui, il est dans des mosquées de l’axe, demain, il est sur l’autoroute. Les guinéens sont heureux de vivre dans la vraie liberté.

Mais comment faire pour bâtir une Guinée nouvelle ?

Donnons-nous la main. Nous devons mettre de côté nos égos et nos différends pour penser à la Guinée avant tout. Ce pays a tant souffert. Nous avons hérité de la Guinée. Nous avons en commun la Guinée, un pays merveilleux que nous ont laissé nos ancêtres.

Sélectionné pour vous :  Massacre du 28 septembre : ‘’Neuf ans après, on n’a toujours pas vu le corps de mon mari’’, raconte une veuve

La Guinée nous appartient tous. Valorisons ce pays. J’invite les guinéens de la diaspora à investir dans leur pays. Construisons la Guinée ensemble, cultivons la paix. Sans la paix, rien ne peut marcher. Aujourd’hui, le colonel Doumbouya et ses compagnons sont au pouvoir. Donnons-nous la main pour faire de notre pays un modèle en Afrique de l’Ouest.

La fête intervient au moment où une frange de la classe politique menace de se faire entendre dans la rue. Qu’avez-vous à dire aux politiciens ?

Je les appelle au calme et à l’unité nationale. La Guinée n’a plus besoin d’être violée. Elle a besoin de paix. Nous sommes un seul et unique peuple. J’invite les acteurs politiques à aimer davantage ce pays. Ils doivent donner l’exemple. Qu’ils pensent aux guinéens avant tout. Nous venons de sortir du mois de Ramadan. Les gouvernants n’ont de problèmes avec personne. Ils essaient d’unir les guinéens et de promouvoir la paix. Ils ne sont contre personne. Les assises nationales viennent de prendre fin. Le cadre de concertation inclusif, mis en place, continue. Nous devons accepter de nous assoir pour conjuguer le même verbe.

Votre mot de la fin ?

Je prie Dieu de donner longue vie et bonne santé au champion de tous les guinéens, le colonel Doumbouya. C’est lui que Dieu a envoyé pour sauver le peuple de Guinée. Nous devons nous unir et prier Dieu de lui donner la force de continuer sa mission.

Par Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info