Ultimate magazine theme for WordPress.

Un cadre de l’UFDG au colonel Doumbouya : ‘’Comment peut-on parler de paix quand des vies humaines sont injustement fauchées ?’’

0

Les cas de morts par balles enregistrés en marge de la manifestation organisée, ce mercredi 17 aout, par le FNDC, continuent de susciter des réactions au sein de l’opinion. Souleymane Souza Konaté, coordinateur adjoint de la cellule de communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) estime que le colonel Doumbouya devrait se rappeler des engagements qu’il a pris après le coup d’Etat.

Ce proche de Cellou Dalein Diallo estime que le colonel Doumbouya et le CNRD doivent contribuer à l’apaisement pour une transition réussie.

‘’Comment peut-on parler de paix quand des vies humaines sont injustement fauchées, des innocents emprisonnés, des libertés et droits fondamentaux bafoués ?’’, se demande Souleymane Souza Konaté, avant d’indiquer à la junte qu’il n’est pas possible de construire ‘’la paix sans une justice fiable, équitable et au service de la loi’’.

‘’Cette transition doit réussir et pour y parvenir, le CNRD et le gouvernement de transition doivent continuer à apaiser, à rassurer et à rassembler les filles et fils de la Guinée que nous avons en partage malgré les vicissitudes de l’histoire’’, poursuit-il.

Il précise que ‘’cette noble entreprise repose toutefois sur des préalables au nombre desquels il y a lieu d’identifier, d’arrêter et de traduire en justice les auteurs, les complices et les commanditaires des crimes commis par certains de nos agents des forces de sécurité qui agissent le plus souvent en toute impunité depuis belles lurettes’’.

Il indique qu’il ‘’ne faut jamais perdre sa capacité d’indignation face à ces agissements’’ de certains agents des forces de sécurité qui ‘’ne font pas honneur à la transition et aux principes d’un État de droit dont la Guinée ne devrait rester en marge à l’aube des grandes civilisations’’.

Sélectionné pour vous :  Alpha Condé a décidé d’avancer dans son projet de 3ème mandat : le réussira-t-il ?

Ce responsable de l’UFDG interpelle le président de la transition. ‘’Plus personne ne doit mourir pour rien, mon Colonel. Vous avez raison de l’affirmer pourvu d’en prendre toute la mesure. Il est donc temps d’agir vite pour traduire en actes concrets cette promesse du discours du 5 septembre 2021’’, estime M. Konaté, avant d’exprimer sa compassion aux familles des victimes et à l’ensemble du peuple de Guinée.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info