Ultimate magazine theme for WordPress.

Un ex-député conseille au colonel Doumbouya de mettre en place une commission pour réconcilier les guinéens

0

[dropcap]M[/dropcap]inistre de la sécurité sous le règne de Lansana Conté, l’ex-parlementaire Sékou Koureissy Condé souligne l’impérieuse nécessité pour les guinéens de se réconcilier, plus de 63 ans après l’accession de leur pays à l’indépendance.

Un ex-député conseille au colonel Doumbouya

‘’Les guinéens ont besoin d’une vraie réconciliation nationale. Nous avons besoin de paix. Il y a eu trop de victimes dans notre pays’’, déclare Sékou Koureissy Condé.

Il se réjouit de la volonté du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) de réconcilier les guinéens.

‘’Ce sont des jeunes qui nous rappellent la nécessité de vivre ensemble. S’il faut juger la République, on ne va jamais s’en sortir. On doit mettre en place une commission de réconciliation’’, propose-t-il au colonel Mamadi Doumbouya et Cie.

‘’On a besoin de mettre le Haut conseil de la réconciliation et de l’unité nationale. Les guinéens viendront juger de rester unis. On ne doit pas continuer à vivre comme ça. La réconciliation doit commencer au cours de la transition. Elle doit être une occasion pour les guinéens de poser des actes forts allant dans le sens de la paix’’, développe-t-il.

La semaine dernière, le président de la transition Mamadi Doumbouya, qui a promis de faire de la réconciliation nationale son cheval de bataille, est parvenu à enterrer la hache de guerre entre le capitale Dadis Camara et le général Sékouba Konaté.

‘’Aujourd’hui, nous avons un rendez-vous à ne pas manquer, c’est celui de se tendre la main, de se regarder en face, se dire la vérité et bien sûr d’assumer notre histoire. Nous avons besoin d’écrire l’avenir, c’est-à-dire le futur pour nos enfants et nos petits-enfants’’, a soutenu le numéro 1 guinéen.

Sélectionné pour vous :  Me Salifou Béavogui plaide pour une grâce présidentielle faveur du commandant AOB 

Le colonel Doumbouya estime que pour y arriver, ‘’les fils et filles de la nation guinéenne devront rester ensemble et conjuguer le même verbe’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

À lire aussi: La junte tente de rassurer Mamadou Sylla, Dalein et Cie : ‘’Nous ne pouvons pas fuir les politiques’’

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info