Ultimate magazine theme for WordPress.

Vivement le rétablissement des bacheliers des écoles franco-arabes de Guinée dans leur droit !

0

[dropcap]L’[/dropcap]arrivée au pouvoir du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) a suscité d’énormes espoirs dans le pays. A cet égard, le 11 septembre 2021, l’Union des écoles franco-arabes de Guinée a pris acte et soutenue les nouvelles autorités à travers une déclaration officielle dans leur démarche de la refondation de notre Etat.

Nous gardons toujours l’espoir, nous espérons également que notre doléance et notre cri de cœur bénéficieront de la haute attention des Autorités.

En effet, après la publication de la liste officielle des boursiers de 2021, l’union constate avec amertume que les boursiers 2021 issus des écoles franco-arabes ne figurent pas sur cette liste.

Par la présente, nous interpellons respectivement les nouvelles Autorités à prendre les dispositions idoines avec l’Office National des Bourses d’Extérieur afin de corriger l’injustice dont les lauréats de franco-arabe sont victimes depuis 2010.

Il faut rappeler aux nouvelles autorités que les intellectuels guinéens de parcours universitaire de divers domaines en langue arabe et autres sont marginalisés et stigmatisés aujourd’hui par l’Etat. Cependant, des diplômés guinéens issus de l’école franco-arabe ont été premiers et ont remporté plusieurs trophées des différents concours prestigieux au niveau international.

De même, beaucoup d’entre eux font la fierté de la Guinée à travers le monde. Pourtant, aujourd’hui, nous avons des cadres arabophones guinéens qui occupent des postes de responsabilité à l’OCI, aux Nations Unies, à la Banque Islamique du Développement et à l’Union africaine, pour ne citer que ces institutions.

En outre, bons nombres participent activement aux activités philanthropiques dans la prise en charge des orphelins, la construction et le curage des puits améliorés, la construction des lieux de culte, la promotion de la paix, l’éducation et de la tolérance dans notre pays. Sans oublier la responsabilité sociale (décès, réconciliation, mariage etc.). lls participent également et de façon active au développement socio-économique de la Guinée.

Sélectionné pour vous :  Lettre au ministre Khalifa Gassama Diaby

De ce qui précède, nous demandons la bienveillance des nouvelles autorités en leur tête le Président Colonel Mamadi Doumbouya de bien vouloir rétablir nos bacheliers dans leur droit.

La même demande est lancée à l’endroit de Monsieur le premier ministre chef du gouvernement, les membres du CNRD, l’Archevêque de Conakry, le grand Imam, le Conseil islamique, le Médiateur de la république et le Secrétariat des affaires religieuses afin que chacun s’implique pour la prise en charge de cette doléance.

Vive le plurilinguisme
Vive le brassage culturel
Vive la Guinée
Qu’Allah bénisse notre patrie

Ibrahim MANSARE
Porte-parole de l’Union des écoles Franco-arabes de Guinée
GSM : 623 83 21 40

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info